Rentrée des classes

Le MAPE vous remercie de votre confiance et souhaite à tous les élèves de Saint Mandé une bonne année scolaire

Dates à retenir :

- vendredi 12/10/2018 : Elections de vos représentants de parents d'élèves dans toutes les écoles primaires et au collège

PRIVILÉGIEZ LE VOTE PAR CORRESPONDANCE

- samedi 13/10/2018 : "Initiations premiers secours" pour les CM1 CM2 et 6ème à l'école Charles Digeon élémentaire, avec la Protection Civile

mercredi 11 mai 2016

Conseil d'école du 5/11/16 maternelle Paul Bert

Ecole maternelle Paul Bert
1, rue Paul Bert
94160 SAINT-MANDE
Tél : 01 41 74 03 21
Fax : 01 48 08 14 78


Saint-Mandé, le 5 novembre 2015

Procès-verbal du Conseil d’Ecole du jeudi 5 novembre 2015

Le premier Conseil d’Ecole de l’année scolaire 2015-2016 s’est tenu le jeudi 5 novembre 2015 de 18h00 à 20h00 dans l’école.
Personnes présentes :
·      L’équipe enseignante : Mesdames Bédouin Elodie (PS 7), Jestin Océane (PS 8), Bathias Marie (MS 6), Chaouat Karine (MS 5), Corbel Agnès (PS 4), Corsini Céline (GS 1), Moisy Valérie (GS 3), Seignol Aude (GS 2 + PS 7), Trancart Anne-Louise (MS 9) et Messieurs Merllié Damien (MS 6) et Weber Luc (PS 8 et direction) ;
·      Sont excusés Cahu Céline (GS 2), Chastagnol Loïc (MS 5).
·      Les représentants des parents d’élèves : Mesdames Juhin, Monzel, titulaires pour la FCPE ; Mesdames Banchet, et Oks pour le MAPE.
·      Madame Gouel, Conseillère municipale, représentante de la mairie.
·       
Les prochains Conseils d’Ecole se tiendront les jeudis 17 mars et 9 juin 2016 de 18h00 à 20h00.

Le premier compte-rendu sera rédigé par l’école, et les deux suivants par le MAPE et la FCPE.

1. La rentrée : effectifs et structure
La rentrée 2015 est marquée par une baisse des effectifs, particulièrement en petite section. L’école avait connu l’an dernier l’ouverture d’une neuvième classe, et nous attendions l’arrivée d’environ 90 petits,. Or seulement 70 se sont inscrits.
L’école avait 226 élèves à la rentrée, et en compte actuellement 228, pour une capacité théorique maximale de 270 (30 x 9) élèves. La moyenne est de 25.33 élèves par classe.
Nous accueillons 70 petits, 77 moyens, et 81 grands.

Nous avons pu conserver une structure à trois classes par niveau.
Nous avons trois grandes sections, deux à 28 élèves et une à 25, avec un effectif allégé, avec un élève ayant des besoins particuliers.
Nous avons trois moyennes sections à 25 ou 26 élèves.
Enfin, nous avons trois petites sections à 23 ou 24 élèves.

Ce sont des conditions très favorables pour enseigner et apprendre, particulièrement en petite section.
Nous profitons de la situation car avec de tels effectifs, il y a fort à craindre que l’école connaisse une fermeture de classe à la rentrée 2016.

2. L’équipe enseignante
Du point de vue de l’équipe pédagogique, on peut signaler des changements, avec l’arrivée et le départ d’enseignants.
En grande section, nous conservons Mesdames Céline Corsini (GS1) et Valérie Moisy (GS3) qui travaillent à plein temps, avec Céline Cahu (GS2) qui travaille à 3⁄4 temps.
Aude Seignol, qui arrive dans l’école, complète ce temps partiel et enseigne en GS 2 le jeudi. Elle complète aussi le 75% d’Elodie Bédouin en PS 7 le vendredi. Agnès Corbel enseigne en PS 4, Océane Jestin, à mi-temps (L+M) travaille avec Luc Weber, en PS 8.
Anne-Louise Trancart arrive en moyenne section n°9, Damien Merllié travaille à mi-temps avec Marie Bathias en MS 6, et Karine Chaouat travaille avec à mi-temps en MS 5. Elle partageait sa classe avec Mr. Loïc Chastagnol, qui vient de démissionner à la rentrée des vacances de Toussaint. Il est trop tôt pour savoir par qui il sera remplacé.
Il y a donc 13 enseignants sur l’école, dont 5 à temps complet et 8 qui travaillent à temps partiel.
Il faut aussi signaler la présence renouvelée pour cette année d’une aide administrative pour l’école, Madame Claire Martin, à raison de 10 h par semaine, dans le cadre d’un CUI (Contrat Unique d’Insertion).

3. Les nouveaux programmes
Cette année est celle de la mise en place de nouveaux programmes. Le programme de l’école maternelle a changé.
Il comporte maintenant cinq grands domaines d’apprentissage :
1/ Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
2/ Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique
3/ Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
4/ Construire les premiers outils pour structurer sa pensée
5/ Explorer le monde

Cela remplace l’ancien programme, dans lequel les grands domaines d’activité étaient : 1/ S’approprier le langage
2/ Découvrir l’écrit
3/ Devenir élève
4/ Agir et s’exprimer avec le corps 5/ Découvrir le monde
6/ Percevoir, sentir, imaginer, créer
Ce programme est facilement consultable sur internet.

Ce changement de programme de l'école maternelle se centre sur quelques points saillants: l'école bienveillante, la place réaffirmée du jeu, la mobilisation du langage dans toutes ses dimensions, le graphisme, la construction du nombre, l’évaluation positive.
L’accent est mis sur la manipulation (compter des jetons, des marrons), le jeu (jeux de société), l’activité pratique des élèves, largement préférables à des fiches photocopiées.
Ce programme est lisible, plus détaillé que le précédent, accessible.
La maternelle redevient un cycle complet : le cycle 1.
Nous rappelons que les compétences attendues sont données dans les programmes pour la fin du cycle, c'est à dire la fin de la grande section.

4. Les Activités Pédagogiques Complémentaires
Les Activités Pédagogiques Complémentaires (APC) s’ajoutent aux 24h d’enseignement par semaine sur le temps scolaire, et se déroulent par petits groupes d’élèves. Elles sont organisées par les enseignants en dehors des heures de classe. Pour les grandes sections, c’est le jeudi soir de 16h00 à 17h00; pour les moyennes sections, le mardi et le jeudi entre 11h45 et 12h15.
Les petites sections ne sont pas incluses dans ce dispositif en début d’année.
Les APC peuvent s’adresser à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants. Elles permettent une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages, une aide au travail personnel, la mise en œuvre d’une activité prévue par le projet d’école. Elles nécessitent l’accord des parents, qui sont prévenus individuellement des jours où leur enfant sera pris en APC.
Pratiquement, les élèves en petit groupe pratiquent des jeux de société et des activités de langage. Ces activités sont proposées à tous les enfants au cours de l’année.

Les activités pédagogiques complémentaires du midi se déroulent en même temps que les autres enfants sont occupés dans les ateliers du midi mis en place par les animateurs, avant la cantine. Ils retrouvent ainsi leurs camarades pour déjeuner.
Il n’y a qu’un service de cantine, au cours duquel les élèves sont servis progressivement. Du fait d’effectifs moindres que l’an dernier, il n’est plus nécessaire de faire deux services, de débarrasser et de redresser des tables pendant le repas.
On commence toujours par les petits qui sont servis en premier. Les moyens et les grands déjeunent plus ou moins tôt, selon le jour, en fonction des ateliers et des APC.

5. Le règlement intérieur
Le règlement intérieur est renouvelé sans aucune modification. Le règlement intérieur 2015-2016 est adopté à l’unanimité.
Il a été distribué aux familles avec la charte de la laïcité, pour signature, tel que cela l’a été demandé par l’Education Nationale.

6. Hygiène et sécurité

Les travaux
D’importants travaux de peinture ont été entrepris cet été : les classes de grande section n° 1, 2, 3, ainsi que la classe de petite section n°8 ont été repeintes. L’équipe enseignante est satisfaite, et souhaite voir ces efforts d’embellissement se poursuivre pour les classes n° 4 et 5 à l’étage, qui sont les dernières à attendre d’être remises à neuf.
Un travail d’embellissement de la cour a été mené, avec la réfection des barrières de bois dans la cour, et la mise en peinture des petits bancs.
Il est également rappelé que l’équipe enseignante demande depuis des années l’installation d’un téléphone dans la salle des maîtres, car le seul téléphone existant se trouve dans le bureau de la direction, ce qui n’est guère pratique quand il s’agit de joindre une famille ou de réserver une sortie.
Par ailleurs, nous avons toujours le problème persistant de l’affichage du numéro. Quand la maternelle appelle, c’est le numéro de l’élémentaire qui apparait, et c’est elle qui est rappelée.

Le ménage
Le « gros ménage », c'est-à-dire les sols, est réalisé par une entreprise extérieure.
Dans l’ensemble, le travail est fait sérieusement. Les éventuels problèmes, aussitôt qu’ils sont signalés, sont traités rapidement.
Mme Gouel précise que la mairie est vigilante quant au respect du cahier des charges par l’entreprise.
En ce qui concerne le « petit ménage », à savoir l’entretien des autres matériels, la situation est plus difficile. La majorité des ATSEM termine à 16h15, et seules deux restent jusqu’à 17h pour nettoyer tables, chaises, pinceaux, pots de peinture, éventuellement plats et couverts des goûters d’anniversaire, dans leur classe, et les autres. La situation devient très difficile en cas d’absences.
Nous pensons qu’il serait souhaitable que du temps de ménage soit rendu aux ATSEM après la fin des classes. Elles commencent à 7h30 pour faire de l’animation auprès des enfants lors de l’accueil du matin. Si des animateurs reprenaient ce rôle, même en partie, cela permettrait de réorganiser les horaires.
Nous souhaiterions que l’organisation actuelle soit repensée, que l’on prenne en compte les réalités du terrain, et que toutes les ATSEM puissent s’occuper des classes après les cours.

La sécurité : le plan vigipirate.
Nous restons en plan vigipirate rouge. Cela signifie pour notre école que, comme depuis début janvier 2015, les parents ne peuvent plus monter à l’étage.
Cependant, le jour de la rentrée, nous avons laissé les parents accéder aux classes. Dès le lendemain, les moyens et les grands ont été accueillis dans la cour.
Une dérogation permettant aux familles de déposer leur enfant dans la classe a été accordée pour les petits à l’étage (PS 4 et PS 8) jusqu’aux vacances de la Toussaint. Les élèves de ces classes sont dorénavant accueillis dans la cour à 8h45. Cet accueil à l’extérieur se faisait auparavant à partir du mois de mai. L’an dernier, c’était en janvier ; cette année, c’est dès novembre.

Les sorties s’effectuent aussi au rez-de-chaussée pour toutes les classes.
Ce dispositif sera vraisemblablement maintenu durant toute l’année scolaire.
En ce qui concerne les sorties, nous n’utiliserons plus les transports en commun.
Nous ne ferons plus que des sorties en cars privés, payés par la mairie, puis par la coopérative.
Signalons en passant que la dotation de la mairie pour les transports scolaires (2520 €) a été réduite quasiment de moitié. Cela ne correspond plus qu’à une demi-journée de car par classe et par an.

7. Le PPMS
Le Plan Particulier de Mise en Sureté est un document obligatoire qui décrit l’organisation et les comportements à adopter en cas de danger conduisant à un confinement des élèves et du personnel dans l’école, en cas d’accident majeur. Les risques peuvent être naturels (tempête), technologiques (accident sur le périphérique, alerte chimique), ou sociétaux (attentat...). Pour notre école, l’objectif est de mettre les personnes à l’abri, en les regroupant dans les salles de classes du coté de la rue Mongenot. Les quatre classes ayant vue sur le périphérique (GS 1, 2, 3 + PS 8) sont accueillies chez leurs voisines (classes 4, 5, 7, 9) moins exposées.
Un exercice départemental a été réalisé mardi 3 novembre dans toutes les écoles, de 9h15 à 11h15, afin de tester les dispositions adoptées.
L’exercice, qui s’est effectué avec la présence d’un observateur extérieur, s’est bien passé. L’école a été dotée pour cette occasion par la mairie de deux malles PPMS qui contiennent tout un matériel de soins et de survie, ainsi que de bouteilles d’eau minérale.
Nous rappelons qu’en cas d’alerte réelle, les parents ne doivent pas se déplacer à l’école, car nous ne leur remettrons pas les enfants sans un feu vert des autorités, ni appeler l’école, pour ne pas saturer la ligne téléphonique.
La mairie met en place de son côté un nouveau site internet, avec une zone des parents pour des informations urgentes.

8. La coopérative
Le compte rendu financier de la coopérative pour l’année scolaire 2014-2015 a été signé le 9 octobre 2015, après vérification des comptes par des parents élus et des enseignants. La coopérative dispose de 26 314 € sur son compte.
La coopérative de l’école a dépensé en tout 18096 € l’année dernière. La majeure partie des dépenses (15000 €) a été consacrée à la charge des activités éducatives : achats de matériel dans les classes, sorties, cars, spectacles...
Les produits sont constitués de 8504 € d’apports des parents pour la coopérative, au titre de la participation volontaire des familles.
La vente des photos a rapporté la somme de 4336 €. Après règlement de 2800 € au laboratoire, cela laisse à l’école un bénéfice de 1566€.

La mairie a versé pour les classes de découvertes une subvention de 13750 €, correspondant à 55 € par élève. Or l’an dernier, notre projet de classe de découverte a été refusé par l’Inspection, qui ne voulait pas que des classes de maternelles effectuent des sorties scolaires avec nuitées.
Nous avons donc multiplié les sorties sur la région parisienne.
Cependant, il reste sur le compte une somme rondelette. Nous espérons pouvoir partir cette année, avec les trois classes de grands, et utiliser une part de ce budget à cet effet.

9. Les projets pour l’année
Les classes de découverte
Le projet de classe découverte concerne cette année non pas une ou deux mais trois classes de grands. Il s’agirait de partir 5 jours et 4 nuits, en Sologne (200 km de Paris), en car. Les objectifs sont de favoriser le développement de l’autonomie et de découvrir la vie à la campagne.
Nous déposerons le projet, sans savoir s’il sera accepté.
Les sorties
Pour les autres niveaux, ce sera des sorties locales.
Les petits iront au printemps voir des animaux au Parc des félins ou zoo de Vincennes au printemps.
Les moyens font traditionnellement une sortie dans une ferme pédagogique.
Comme nous ne pouvons pas prendre les transports en commun, nous exploiterons pour nos sorties les ressources locales : aquarium de la Porte Dorée, Château de Vincennes, bois de Vincennes ...
Nous ferons aussi venir des spectacles à l’école : théâtre, marionnettes, danse...
La chorale
Elle est dirigée par Mme Céline Corsini. Elle a lieu dans le préfabriqué de la cour, le mercredi de 9h15 à 9h45, une fois tous les 15 jours (4 ou 5 classes chantent chaque semaine). Les chansons sont reprises lors de nos fêtes de Noël, de printemps...
Une captation vidéo est réalisée en juin, quand la chorale se produit devant les classes de CP et CE1 qui viennent nous voir chanter.
Les parents expriment leur désir d’avoir la vidéo de cette chorale. Il est envisagé de mettre le fichier sur un ordinateur, pour que les enseignants puissent le copier sur une clé USB. C’est une piste qu’il nous faut tester.
Pour finir, nous fixons la date de l’exposition de fin d’année au 25 juin 2016.
La secrétaire, Céline Corsini
Le directeur, Luc Weber




Conseil d'école du 17/03/2016 Charles Digeon élémentaire

 COMPTE RENDU DU CONSEIL D’ECOLE DU 17/03/2016
Charles Digeon élémentaire

Représentants de la Mairie : Mme Carrese Maire-adjoint, Mr Marc Eric Dubaile directeur de la famille et Mme Fabienne Auzannet coordinatrice
Représentante de l’Education nationale Mme Greiner, IEN
Représentants FCPE : 1 parent d’élèves
Représentants MAPE : 6 parents d’élèves
Enseignants : 12 enseignants présents et Mme Dumoulin, directrice de maternelle assurant l’intérim de Mme Gérard

1.    La rentrée scolaire 2016, la nouvelle carte scolaire

 * La nouvelle carte scolaire a été présentée aux directeurs d’écoles, aux agents municipaux aux associations de parents d’élèves, et les familles concernées à la rentrée prochaine ont reçu un courrier. Elle sera présentée lors du conseil municipal d’avril et actée à la mi-juin.
  Le but de cette réforme est de désengorger le secteur de Charles Digeon (affiner la cohérence géographique, rééquilibrer le nombre d’élèves par structure et par classe), pour équilibrer sur les autres établissements, afin d’avoir une harmonisation des effectifs par classe et d’éviter des fermetures. La carte scolaire n’a pas été revue depuis plus de 10 ans (2004/2005), avant la création de l’école Tillion qui est aujourd’hui sous-utilisée (2 classes inoccupées). La nouvelle carte scolaire vise à utiliser cette école au mieux de ses capacités.
  * À la rentrée de septembre, le constat des effectifs définitifs permettra de rééquilibrer l’ensemble des demandes ou les affectations par secteurs.
  * Cependant, au vu de la baisse des naissances ces dernières années (y compris au niveau départemental, voire national), Mme Greiner annonce que 2 classes de maternelles seront fermées à la rentrée prochaine (à Charles Digeon et à Paul Bert).
  Elle nous annonce également, qu’il est possible que 2 classes d’élémentaire ferment à Charles Digeon et à Paul Bert, mais le « recomptage » de juin permettra d’obtenir des listes plus justes des enfants entrant au CP (les postes des enseignants titulaires, ne sont pas concernés).
  Sont observés, une baisse des naissances, mais également des déménagements hors de notre commune (l’an dernier - 60 enfants sur la totalité des établissements).
À la rentrée prochaine, 345 enfants sont attendus à Charles Digeon + les enfants de la classe ULIS, soit 13 classes avec un effectif moyen de 29,6 élèves / classe.
  * Mme Dumoulin nous informe que la réunion pour les nouveaux CP aura lieu le mardi 21/06 à 17h45. Les parents des CP de la rentrée 2016/ 2017 sont invités à l'école à cette occasion.

2.    Le plan Vigipirate

* Poursuite du plan Vigipirate, sur décision du Préfet, les sorties sont autorisées, en car (sur autorisation du Maire) ou à pied, dans les lieux qui accueillent les scolaires s’il y a des ateliers (zoo, Cité de la Musique, cinéma de Vincennes...).
Les enseignantes rappellent que des courses d’orientation sont prévues en juin. Mme Greiner rappelle l’importance de ne pas être en « masse » mais de favoriser ces sorties par classe individuelle. Elle demande que l'autorisation des sorties au Bois (course d'Orientation incluses) lui soient soumises en amont par les enseignants.
* 2 exercices ont eu lieu dans le cadre du PPMS (Plan Particulier de Mise en Sûreté) : en cas de tempête et d’alerte chimique. Tout s’est déroulé dans le calme, et tous ont apprécié le contenu des malles mises à la disposition par la Mairie.
* La nouvelle organisation des centres de loisirs à la sortie de 17h30 (mise en place, de façon provisoire, pour renforcer les contrôles des flux et permettre aux responsables du centre de loisirs de maternelle de ne pas être exposés aux intempéries) se passe mieux après un début difficile. Cependant il faut réfléchir à une meilleure organisation pour faciliter la sortie des élèves d’élémentaire et l’entrée des parents qui vont récupérer leur enfant en maternelle.
Le MAPE demande s’il n’est pas possible d’utiliser la sortie de la maternelle pour les parents d’enfants qui y sont scolarisés afin de ne plus saturer l’entrée de l’école élémentaire. De plus, nous proposons de faire installer une poignée extérieure pour faciliter la fermeture de la porte d’entrée qui ne se referme pas toute seule (le ferme-porte ne fonctionne pas bien).
Les représentants de la Mairie de donnent pas de date (planning) de fin de l'organisation « provisoire ».

3  La liaison école / collège

* Nouveaux programmes pour le cycle 3 (CM1, CM2 et 6ème) pour une progression commune afin d’assurer la continuité « école primaire et collège ».
Plus de temps aux élèves pour l’apprentissage en cycle 2 (CP, CE1 et CE2).
À partir de la rentrée 2016, un nouveau socle commun entrera en vigueur : le socle commun de connaissances, de compétences et de culture s'acquiert durant la scolarité obligatoire, organisée en 3 cycles d'enseignement :
                             Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux : CP, CE1, et CE2
                                    Des parcours citoyens et culturels sont mis en place.
           Cycle 3, cycle des approfondissements : CM1, CM2 et classe de 6ème
           Cycle 4, cycle de consolidation: classes de 5ème, 4ème et 3ème
Plus de redoublement, mais actuellement, une commission d’appel est possible dans le cas où les familles souhaitent le redoublement. Cette commission émet avis (Mme Greiner y siège), mais dès septembre elle devrait disparaître.
Un livret numérique et unique suivra l’élève du CP à la 3ème.
* Mme Ballayer nous rappelle qu’un défi lecture a été mis en place avec un professeur de français du collège Offenbach, pour les élèves de CM2 et de 6ème et qu’il remporte un franc succès auprès des élèves, permettant ainsi les échanges et les déplacements au collège.

4      Les classes de découverte

* Les élèves des classes de CM2 et CE2/CM2 partent en classe de neige, dès lundi 21/03. Les enseignants remercient la Mairie pour son aide financière (55 euros par élève) et les APE pour leur participation permettant une baisse du tarif demandé aux familles.
* Classe poney en CE1 et classe projet zoo
* L'école remercie la FCPE pour le don d’une somme à dépenser à la librairie Mots et Motions.

5      La salle informatique

La Mairie propose le  renouvellement de  tous les ordinateurs utilisés par les élèves avec leurs enseignants, et le déménagement de la salle au niveau du Grand Trianon (à confirmer).
Pour pouvoir installer jusqu'à 30 ordinateurs, il faudra également changer le mobilier, non adapté pour recevoir autant de postes dans la salle informatique.
Le MAPE demande si cela sera bien mis en place pour la rentrée prochaine.
La Mairie, en pleine refonte de son service informatique, doute de pouvoir mettre en fonctionnement les ordinateurs à la prochaine rentrée.
De plus, la classe occupée actuellement par Mme Saget, devrait être restituée au centre de loisirs, et une classe située dans le bâtiment principal lui serait attribuée. L’étude est en cours par la Mairie.
Les salles de classe situées sur la rue, actuellement occupées par Mmes Fromentin (CE1), Sensever et Lopes (CE2) devraient également être rapatriées dans le bâtiment principal si cela est possible, optimisant la sécurité et le PPMS. Pour le moment, le manque de place dans le bâtiment principal repousse ces déménagements.
6      AVS

Actuellement, il y a 7 AVS en place jusqu’à la fin de l’année scolaire et 1 AVESCO pour la classe de l’ULIS, afin de venir en aide à Mme Dumé.
Le nombre d'AVS est correct, mais leur temps de présence dans l’école ne semble pas être satisfaisant par rapport aux heures allouées.

7      La Piscine

Une nouvelle organisation a été mise en place à la rentrée (élèves comptés à la sortie).
L'organisation ne semble pas convenir aux enseignants.

* Mme Greiner rappelle que les GS n’iront plus à la piscine dès septembre prochain, mais que les CE2 en bénéficieront. Nouvelle organisation mise en place à la fin de la séance.

           8      Les intervenants

* La Mairie ne renouvelle pas le contrat avec le professeur d’arts plastiques, Mr François, à cause des contraintes budgétaires. Au grand regret des enseignants et des APE. D'une manière générale, il n'y a plus d'intervenant extérieur.
* Mme Greiner rappelle aux enseignants proposant des intervenants (dans la limite de 3 séances consécutives maximum autorisées), que la rémunération de ces derniers par l’OCCE est très réglementée. Les APE se retrouvent en situation de pallier le manque d'intervenants en étant force de proposition pour les écoles.

                          
           9      Le partage des locaux durant la grève

Lors de la dernière grève, dans le cadre du service minimum mis en place par la Mairie, les animateurs ont accueilli les enfants présents dans des salles de classe non occupées. Ce qui n’est pas idéal car ce sont des salles de classe avec le matériel des élèves.

           10    Organisation du temps d’étude à la rentrée 2016

  L’association APOES étant dissoute à la fin de l’année scolaire 2016, les enseignants responsables de ont été reçus le 12/02 par la Mairie afin de trouver une solution pour la poursuite de l’étude en élémentaire. Mr Dubaile est en quête de solution, dans le cadre d’une association Loi 1901, et rappelle que la ville ne municipalisera pas l’étude mais souhaite qu’elle soit assurée par l’équipe éducative.
  Pour le moment, les services municipaux sont en contact avec la ligue de l’enseignement qui a fait des propositions jugées non recevables par la Mairie.
Actuellement l’étude est officiellement surveillée mais les enseignants la dispensant limitent volontairement à 20 maximum le nombre d'élèves par étude afin qu’elle soit dirigée (particulièrement pour les CP).
La FCPE demande à la Mairie d'associer les enseignants (ceux dispensant des études) à la lecture des propositions reçues des différentes associations.
La FCPE émet le vœu que les études restent organisées telles qu’elles le sont aujourd’hui et ne souhaite pas que l'étude devienne uniquement un temps surveillé par des personnels non enseignants.
  Mme Greiner rappelle qu’un décret définit le taux horaire et qu’il faut obtenir l’autorisation du cumul.


           11    Questions diverses

   * La ligne de téléphone de l’école bascule à la piscine après un long temps sans réponse. Mme Dumoulin qui assure les 2 postes a demandé un téléphone sans fil, lui permettant plus de mobilité au sein du groupe scolaire, le temps du remplacement de Mme Gérard.
   * Mme Gérard est en prolongation d’arrêt maladie, pas de date de reprise communiquée à l’Inspection d’Académie.
   * Les APE souhaitent renouveler le « déjeuner partagé » de fin d’année et convient tout le corps enseignant à se joindre à eux, pour partager un moment privilégié avec les familles et les enfants. Date à prévoir en juin (par exemple les week-ends des 11/12 ou 18/19 juin pour s’assurer que tout le monde soit encore présent...) en tenant compte de la fête des Centres de Loisirs très appréciée par les enfants
   * Mme Greiner nous informe que la réunion pour les futurs élèves de 6ème souhaitant prendre l’allemand comme première langue se tiendra lundi 21/03 à 18h, au sein de l’élémentaire Charles Digeon.

                 (Prochain CE le 2/06)



Compte rendu du conseil d’école du 15 mars 2016 Élémentaire Paul Bert

Ecole élémentaire Paul Bert
3, rue Paul Bert
94160 Saint-Mandé
Tél : 01 41 74 02 96

                       Compte rendu du conseil d’école du 15 mars 2016

Personnes présentes :
L’équipe enseignante : Mesdames, Lefèvre, Nicolas, Forny, Schmitt, De La Reberdière, Besnard, Carletti, Toppano, Flamand, Daniel, Debenath, Normand, Rebbouh, Le Guen.
Messieurs Mayo, Augé.
Mme Levy-Gallo, directrice.
Excusés : Mme Aynos, Mr Surreaux.

La représentante de la mairie : Mme Gouel, conseillère municipale
Excusés : Mme Carrese, Mr ; Dubaile.

Les représentants des parents d’élèves MAPE et FCPE :
MAPE : Mesdames Depincé Karine et Hardy Isabelle.
FCPE : Mesdames Lemolton-Dubourdieu Marianne, Lanquar Ninon, Girard Cécile, Monzel Emmanuelle, Eymeoud Maria,  Mayer Pamina, Audic Véronique M. Stec Jan.
                                                                                                              
Le conseil d’école débute à 18 h 00.

Liaison interdegré : liaison avec le collège et nouveaux programmes
Les nouveaux cycles rentrent  en vigueur à la rentrée 2016,  à l’école élémentaire. Les équipes ont déjà travaillé sur les nouveaux programmes dans le cadre de la liaison avec la classe de 6ème du collège. La logique du socle commun consiste en l’acquisition progressive des connaissances sur le cycle 2, qui concerne CP-CE1 et CE2 (cycle des apprentissages fondamentaux) et le cycle 3, qui inclut le CM1, le CM2 et la 6e (cycle des approfondissements) s’inscrit dans une continuité pédagogique entre l’école et le collège.
5 grands domaines seront enseignés dans les nouveaux programmes :
1° Les langages pour penser et communiquer
2° Les méthodes et outils pour apprendre
3° La formation de la personne et du citoyen
4° les systèmes naturels et les systèmes techniques ;

5° La représentation du monde et l’activité humaine.
Un conseil « école-collège » va permettre de répartir les items des nouveaux programmes entre l’école élémentaire et le collège.
Au sein de l’école, le travail a été réparti entre les différents items sur le cycle 2 et sur le cycle 3 afin de définir une programmation cohérente et équilibrée.
Désormais, l’année de 6e permettra de consolider les acquis de  CM2.
Une deuxième réunion a eu lieu avec les enseignants du collège le 17 mars dernier entre professeurs du collège et professeurs de l’école (M. Auger avait assisté à celle de décembre, Mme Le Guen y est allée cette fois ci).
Au collège, la thématique interdisciplinaire qui sera étudiée est « de l’homme préhistorique à l’homme moderne ».
De son côté, l’école élémentaire Paul Bert investit à nouveau dans le Parlement des enfants et a mis en place des conseils d’enfants.
Sur ces sujets, il existe une réelle continuité avec le collège liée à la sensibilisation sur le vivre ensemble et les questions de harcèlement, le problème existant tant en CM2 qu’au collège.
Prochainement, un chant sur le vivre ensemble fera l’objet d’un spectacle commun aux CM2, 6e et 5e avec un professeur de musique du collège et les professeurs des 3 CM2. Le spectacle aura lieu le 15 avril à 15h. Il s’agira du premier contact des classes de CM2 avec le collège.
Sur cette même thématique, dans le cadre de la mise en œuvre de programmes d’éducation morale et citoyenne (EMC), l’école a mis en œuvre des conseils d’élèves. Il s’agit de sensibiliser les conseils d’école aux sujets débattus en conseils d’élèves.
Un sujet a été retenu cette année par le conseil des maitres : « mieux vivre ensemble dans la cour ». Les délégués vont faire part de leurs propositions le 21 mars durant le conseil d’élèves, qui sera présidé par Mme Lévy Gallo.
S’agissant des programmes, la FCPE s’interroge sur la clarté des programmes, qui semblent plus lister des objectifs à atteindre non plus annuellement mais sur le cycle. Ne risque-t-il pas d’y avoir des différences entre enseignants ? Les conseils de cycle seront-ils suffisants ?
L’équipe enseignante explique qu’il n’existe pas de temps dégagé pour cela, les réunions ayant souvent lieu de 16h à 18h. Les professeurs des collèges sont rémunérés sur leurs heures supplémentaires, ce qui n’est pas le cas des professeurs des écoles.
Le site Eduscol expose clairement cette réforme, qui introduit plus de transversalité et des pratiques plus interdisciplinaires.
Le MAPE et la FCPE évoquent également le problème de l’allemand, non enseigné actuellement dans les écoles élémentaires de saint Mandé, ce qui a conduit l’inspection à acter la fin de la classe bilangue à Offenbach. Cela risque d’induire des conséquences dommageables et la fuite des enfants vers le privé.




Fermeture de classe
L’école comporte actuellement 473 élèves. La direction académique a acté une fermeture conditionnelle de classe sur l’élémentaire, incompréhensible en l’état actuel des effectifs et de la modification de la nouvelle carte scolaire…
L’équipe municipale précise que la réforme de la carte scolaire a pour objectif de désengorger l’école C. Digeon et procéder à des réaffectations sur E. et G. Tillion.
La directrice de l’école, le MAPE et la FCPE s’inquiètent des nombreuses entrées en CP prévues à la rentrée 2016-2017, ainsi que de l’arrivée de nouveaux enfants de militaires à l’été.
Les effectifs prévisionnels posent problème avec suppression d’une classe, puisque l’on estime à 38 les enfants supplémentaires qui seraient accueillis dans l’école, ce qui donnerait 509 élèves répartis ainsi :
-        125 CP arrivants (contre 101 cette année) ;
-        102 CE1 (contre 88 cette année) ;
-        88 CE2 (contre 94 cette année) ;
-        94 CM1 (contre 99 cette année) ;
-        99 CM2 (contre 90 cette année).
La décision finale sur cette fermeture sera prise en juin.
La moyenne par classe serait alors de 29,8 élèves.
Ce sujet est un sujet de préoccupation majeure pour l’école et il est regrettable que la municipalité ne soit pas en mesure de fournir des éléments nouveaux sur ce dossier.
La structure prévisionnelle 2016-2017 serait la suivante avec une classe en moins.
Dans une version 1 :
-        CP : 2 X 30 / 1 X 29
-        2 CP/CE1 : 28 (18 CP / 10 CE1) 29 (18/ 11)
-        CE1 : 3 X 27
-        CE2 : 2X 29 / 1 X 30
-        CM1 : 2 X 32 / 1 X 31
-        CM2 : 3 X 33


Dans une version 2 :
-        CP : 2 X 28 / 2 X 29
-        1 CP / CE1 : 23 (11/12)
-        CE1 : 3 X 30
-        CE2 : 2 X 29 / 1 X 30
-        CM1 : 2 X 32 / 1 X 31
-        CM2 3 X 33

Classes de découverte :
7 classes partent cette année :
-         2 CM1 ( Mesdames Debenath et Rebbouh) projets validés pour l’instant par la DASEN, du 30 mars au 3 avril en Vendée – Le Marais Poitevin ;
-        Du 4 au 8 avril : 3 classes de CP (Mesdames Forny, Nicolas et Schmitt) à Anglet ;
-        Du 19 au 23 mai : la classe de CP de Mme Lefèvre, à Batz sur mer ;
-        Du 13 au 17 juin : la classe de CM2 de Mme le Guen à Blainville- sur -mer.
Les enseignants s’inquiètent d’une dérive constatée pour la première fois cette année, liée au décalage entre l’engagement des familles à faire partir leurs enfants – accord signé en début d’année scolaire – puis le refus de certaines familles en dernière minute, non pas pour des soucis financiers mais pour des raisons indéterminées. Or, au-delà de 3 enfants dont les parents refusent le départ, la classe de découverte est annulée…
Cette année, la Mairie a donné 26 000 euros de subventions pour ces classes de découverte, ainsi que 240 euros d’aides aux familles qui en ont fait la demande au CCAS.
Les réunions ont eu lieu avec les parents et les habituels relais d’information mis en place : blogs et numéros audiotels, ainsi que des « parents relais » pour les trajets (deux parents par classe).

Point sur les différents projets :
-        Ecole et cinéma : 3 classes de CE2 et les 3 CM2.
-        Le Prix littéraire : les classes de CP, les 3 classes de CE1 et 2 classes de CM2. La mairie a fourni des livres, mais peut-être faudrait-il revoir cet engagement à la hausse si beaucoup de classes étaient engagées ? La thématique retenue cette année est « Solidarité et citoyenneté ».
-        Les listes de lecture pour tous les CM1 avec le prix des « Incorruptibles », qui proposent des livres, des fiches de lecture, puis un vote sur le livre préféré.
-        Le MALOJ a eu lieu le 16 février. Un grand succès encore cette année avec 8 classes concernées et un fort investissement des enseignants. La thématique retenue cette année était le voyage. A l’occasion de la kermesse, une exposition sera organisée dans le préau afin de présenter ce qui a été réalisé par les enfants.
-        Le Projet Philharmonie du CM1 A : très beau projet très dense et riche.
-        Les projets « arts visuels » ont concerné deux classes, sous la houlette de Laurent François, artiste plasticien subventionné par la mairie. L’équipe enseignante, le MAPE et la FCPE déplorent que cette intervention ne soit pas reconduite l’an prochain, la subvention étant supprimée.
-        Le Festival Chorale organisé par l’OCCE a été un franc succès. Toutes les classes se sont retrouvées à Vincennes avec d’autres écoles de Saint Mandé, Vincennes, Fontenay, Charenton, Saint Maur, Vitry. Le projet a concerné 13 classes de l’école. Il permet une pratique régulière de la chorale qui est une activité intégrée dans tous les projets des classes.
-        Le projet « une toile contre la Faim » concerne 10 classes. Il permet de travailler sur un projet humanitaire en liaison avec celui d’ « Action contre la Faim »
-        Les activités EPS (avec l’intervenante Fafa) : Les CE2 ont la possibilité cette année de s’initier à l’escrime, grâce à Emmanuel Voiry (sportif de haut niveau). 2 classes seront concernées à chaque fois, sur 5 séances. Les enfants doivent venir avec des chaussons de gym.
-        La course contre la faim : il s’agissait d’un projet CM2 / collège auparavant. Cette année, seule l’école élémentaire, sur tous les cycles, participera au projet le 20 mai au matin. Pour des raisons de Plan Vigipirate Attentats, la course qui avait lieu les années précédentes autour du aura sans doute lieu cette année au stade des Minimes. Il s’agit d’un projet collectif avec l’école Emile et Germaine Tillion, plus de 15 classes seront concernées, dont 12 classes sur Paul Bert.
-        La journée de sensibilisation au handicap : les ateliers auront lieu le 12 avril toute la journée avec l’Association « Rencontres jeunes et handicaps » en partenariat avec la mairie de Saint-Mandé et l’institut le Val Mandé. Ils comporteront des ateliers de sensibilisation, du handisport, des déplacements en fauteuils roulants, de l’initiation au braille, du cécifoot, des activités sensoriels, des ateliers d’échanges sur la différence. Cela va mobiliser beaucoup d’espaces dans l’école car les ateliers auront lieu toute la journée (le CM1A, les 3 classes de  CM2 et le CE2C y participeront).

La kermesse de fin d’année
La reprise de la kermesse a fait l’objet d’un vote positif lors du dernier conseil des maitres, sous certaines conditions de sécurité et d’investissement des parents dans les différentes classes et de l’accord des différentes instances.
Une première réunion de préparation aura lieu le 24 mars.

Le service minimum pendant les grèves :
La FCPE et le MAPE demandent à la municipalité des précisions concernant les modalités d’accueil des enfants en cas de grève. Le service minimum n’est mis en place que si plus de 25 % des enseignants sont grévistes. Lors de la dernière grève, en l’absence de service minimum, 10 élèves de plus ont été accueillis par classe.
Les agents municipaux n’ont pas de préavis de grève à poser, ce qui rend les prévisions assez difficile.
Il conviendrait que la municipalité étudie la possibilité de mettre des agents à disposition dans l’école pour décharger les classes.
Le devenir de l’étude :
L’APOES va être dissoute d’ici la fin de l’année scolaire. La FCPE et le MAPE interrogent la direction de l’école et la municipalité afin de savoir comment vont être reprises les activités et quelles seront les conditions de travail des enseignants et des enfants.
La représentante de la municipalité n’a pas de retour du directeur de la famille suite au contact pris avec La Ligue de l’enseignement. Elle indique un retour pour le prochain conseil d’école.

Les travaux et équipements
Les travaux réalisés depuis le premier conseil d’école du 3 novembre :

-       La mise en état des carreaux de carrelage dans la partie basse des murs se trouvant sous le préau couvert.
-       La salle du deuxième étage, dite salle d’Arts plastiques a été vidée et nettoyée. Elle est ainsi être utilisée par les classes.
-       La plantation de 4 nouveaux arbres dans la cour après le retrait de ceux qui étaient malades.

Il est rappelé que certains travaux évoqués lors des précédents conseils d’école n’ont toujours pas été réalisés :
-       Les problèmes informatiques récurrents n’ont pas été traités.
-       Certains postes ne fonctionnent  pas et il n’y pas la possibilité de travailler en dossiers partagés. Des nouveaux logiciels sont à installer.

-       La protection des piliers anguleux, qui se trouvent dans le préau couvert et la mise à niveau du sol qui par endroit est gondolé.
-       Dans les toilettes des enfants, une protection anti pince- doigts sur les portes.
-       La remise en état du banc de la cour. Une latte du banc qui s’est décrochée a été refixée. Mais  il faut procéder à une remise en état du revêtement du bois et au nettoyage des lattes qui, suite à l’infiltration de l’eau, ont engendré de la mousse sur le bois.
-       La vérification et la  remise en état de toutes les tringles des classes.
-        Dans la classe de Mme Carletti, il reste à refaire le plafond à l’endroit où la tringle s’était décrochée.

Les nouvelles demandes :

-       La remise en état des murs de la salle des maîtres donnant sur l’extérieur du bâtiment. L’eau s’est infiltrée et les murs sont gondolés en raison de cette humidité.
-       La réfection des peintures de la salle du cabinet médical ainsi que les sols
-       La vérification des fermetures des fenêtres de certaines classes : celles notamment de Mme Toppano et de Mme Debenath, donnant sur la rue. Elles ne se ferment pas bien.
-       Par ailleurs, certains enseignants souhaiteraient que soit installé un système de fermeture partielle des fenêtres pour pouvoir les laisser entrouvertes si besoin est.
-       La vérification du bon fonctionnement des chauffages des salles de classe : certaines classes se plaignent d’avoir une température trop élevée dans les classes et d’autres au contraire ont leurs chauffages qui fonctionnent en bas régime.

Les équipements demandés :
L’installation d’un TNI dans une classe de CM2 ; Des ordinateurs dans certaines classes.

Il est demandé à la municipalité, en l’absence d’infirmière scolaire, de bien vouloir fournir une petite trousse de secours basique par classe, pour gérer au mieux les petits bobos.
Point sur la coopérative :
De nombreuses dépenses ont été effectuées depuis le début de l’année : adhésion à l’OCCE, financement des deux spectacles de décembre pour toute l’école, des abonnements, le financement du projet Ecole et Cinéma, du MALOJ, participations complémentaires aux projets et des cars.
Il reste à l’heure actuelle entre 2 000 à 3 000 euros dans les caisses de la coopérative.
La direction de l’école et l’équipe enseignante remercient les associations de parents d’élèves pour la participation aux projets : 1073 euros ont été versés par la FCPE et 975 euros par le MAPE.
Par ailleurs, un compte a été ouvert chez « Mots et Motions » à hauteur de 500 euros par la FCPE, très apprécié, qui permet d’acheter des livres pour les Rallyes lecture notamment. Il a été décidé de répartir la somme par niveau.
Les dépenses à venir pourraient concerner le Projet Cup Song à hauteur de 1 200 euros (initiation musicale et artistique avec des gobelets) et l’achat d’un appareil sono/vidéo/photo numérique.
Informations diverses :
Un médecin scolaire vient tous les vendredis pour traiter des PAI et les visites obligatoires.
Il convient de prendre rendez-vous auprès de sa secrétaire Mme Herimbert.
 Le MAPE et la FCPE regrettent vivement qu’aucun représentant du centre de loisirs ne soit présent, pas plus que la coordinatrice municipale. Le conseil d’école devrait également être un moment de discussion sur la pause méridienne et les ateliers.
La séance est levée à 20 h 10.
La secrétaire de séance                                                                              La directrice,
Mme Depincé Karine                                                                              Mme Lévy-Gallo