Rentrée des classes

Le MAPE vous remercie de votre confiance et souhaite à tous les élèves de Saint Mandé une bonne année scolaire

Dates à retenir :

- vendredi 12/10/2018 : Elections de vos représentants de parents d'élèves dans toutes les écoles primaires et au collège

PRIVILÉGIEZ LE VOTE PAR CORRESPONDANCE

- samedi 13/10/2018 : "Initiations premiers secours" pour les CM1 CM2 et 6ème à l'école Charles Digeon élémentaire, avec la Protection Civile

mercredi 25 novembre 2015

Conseil d’École Maternelle La Tourelle du 27/03/2015

Ecole MATERNELLE DE LA TOURELLE
2 rue Plisson 94160 Saint-Mandé

Compte Rendu Conseil d’École du 2ème trimestre 2014-2015
Vendredi 27 mars, de 17h30 à 19h30

Étaient présents :

- L’équipe enseignante : Mme Pérès (directrice et enseignante PS), M. Perdreau (enseignant MS), Mme Gosselin (enseignante PS/MS), Mme Chavany (enseignante GS)

- Représentants des parents d’élèves :
Pour le MAPE : Mme Gonçalves, Mme Fages-Christien, M. Chassaing, Mme Chatelot, Mme Tourdjman
Pour la FCPE : Mme Grynberg

- Représentants de la Mairie : Mme Gouel (conseillère municipale), Mme Atzori (coordinatrice des groupes scolaires du secteur Nord)


1- HYGIÈNE ET SÉCURITÉ

A- PPMS

Mme Pérès a retracé le déroulé de la journée du 9 janvier 2014, et expliqué les principes du PPMS mis en place sur l’école. (Une visite de l’école a par la suite été faite pour visualiser le découpage des lieux par classe, ainsi que les issues de secours sur le cimetière en cas de nécessité d’évacuation)
Un bilan a été établi du matériel nécessaire manquant en cas de Plan Particulier de Mise en Sûreté, et une armoire a été équipée devant le réfectoire. Lors des évènements, un membre de l’équipe a été contraint de faire des aller retours entre le réfectoire du bas où étaient confinés les enfants et les classes de l’étage, pour récupérer des jeux, des feutres, etc… ; alors que parfois le PPMS exclut le retour dans les classes une fois le confinement déclaré.
Un bilan du matériel manquant a été établi et les achats ont été faits sur la coopérative scolaire pour un montant d’environ 80 euros. Le matériel qui demande à être renouvelé régulièrement sera financé par la Mairie.

Les parents d’élèves profitent de l’occasion pour renouveler leurs remerciements et leur reconnaissance aux équipes encadrantes pour l’efficacité, la maîtrise et la douceur avec laquelle ils ont géré une journée aussi difficile.

Les évènements du 9 janvier ont également mis à jour plusieurs disfonctionnements :
-       La Maternelle de la Tourelle n’est recensée nulle part sur les Pages Jaunes ; et la signalétique à l’entrée est difficile à voir (feuille blanche dans les petits casiers d’affichage devant la passerelle). La Mairie va s’occuper de faire apparaître l’école sur les Pages Jaunes ; et une plaque d’identité plus visible va être apposée sur l’école.
-       La diffusion de l’information par mail n’a pas fonctionnée correctement et beaucoup de parents n’ont reçu les messages que le soir tard ou le lendemain. Le système qui a été retenu est celui d’une diffusion par SMS, l’achat et la mise en route du logiciel ad hoc ont été budgétisés par la Mairie.
-       Le MAPE suggère que les parents s’organisent par ailleurs entre eux (la question de la confidentialité des informations ne permettant pas à l’école de diffuser les adresses et numéros) pour établir des listes de mails et de numéros ; et relayer par ce biais les diverses informations relatives à l’école.
-       En outre, l’organisation du PPMS a encore souligné la nécessaire présence des ATSEM. Si les évènements avaient eu lieu en l’absence d’une des ATSEM, les conditions de sécurité auraient été difficilement assurées. La demande d’une « ATSEM volante » pour palier aux absences a été renouvelée à la Mairie. Cette demande est également motivée par les complications d’organisation imposées par Vigipirate,  quant aux accueils du matin et du soir, une partie des équipes étant contraintes d’être présentes à la porte, les enfants des MS et GS se rendent tout seuls dans leurs classes et en l’absence d’ATSEM, personne ne peut les superviser dans les escaliers.
-       Les parents d’élèves ont par ailleurs souligné que la sectorisation de l’école, au plus près de la prise d’otage, et au croisement de 3 départements (75, 93, 94) avaient mis à jour des ordres d’évacuation contraires des préfets, et des informations confuses mal organisées entre les académies ; ce problème de coordination ayant été gravement aux dépends des familles, dont beaucoup ce sont retrouvées dans la rue au moment de l’assaut, puis sans autorisation de rentrer chez elle pendant plusieurs heures.
-       Ils ont rappelés en outre que les équipes d’animation n’ont pas été formées au PPMS, et que cette formation pour les directeurs et directeurs adjoints est absolument nécessaire.
-       Enfin, l’école n’ayant qu’une ligne fixe, qui a vite été saturée, il serait nécessaire d’installer une seconde ligne, qui ne soit pas reliée à Internet. La Mairie informe par ailleurs que les équipes du centre d’animation ont reçu deux portables professionnels.


2- POINTS SUR LES TRAVAUX

Une liste a été remise à Mme Atzori.
- Une plaque d’identité va donc être installée sur l’école.
- Les stores électriques du dortoir vont être installés, le budget a été voté et l’installation devrait se faire d’ici la fin de l’année.
- Des stores sont également nécessaires dans le hall et dans la bibliothèque ; ainsi que le remplacement du store extérieur pour ombrager la cour. Ces budgets n’ont pas été acceptés pour l’instant.
- Le problème de la cour continue de se poser ; en particulier le sol glissant. La solution retenue reste celle d’un revêtement antiglisse posé durant l’été ; bien que cela se révèle insuffisant et que la dangerosité reste grande. Pas de solution non plus pour les marches, leur fonction étant architectonique, elles ne peuvent être simplement ôtées. Les enfants n’ont donc pas le droit d’y monter.


3- SUIVI DES PROJETS PÉDAGOGIQUES

- Le projet littéraire de l’école autour des contes se poursuit. Une conteuse est venue dans les classes et a raconté à chacune des sections plusieurs histoires, au grand plaisir des enfants. Cette journée a été financée conjointement par la coopérative, le MAPE et la FCPE.
- Un cahier de littérature est en train d’être rédigé et plusieurs nouveaux livres de contes ont été achetés par la coopérative.
- Un Prix littéraire va être organisé à la rentrée des vacances de Printemps. Les enfants devront choisir entre 4 albums lus dans les classes et voter. Les GS seront responsables de la tenue des bureaux de vote et du dépouillement.

- L’axe « entrée dans l’ère du numérique » fonctionne mieux grâce à la présence et au fonctionnement d’un ordinateur et d’une connexion internet dans chaque classe.
- Un blog a été mis en place dans la classe des PS ; son rôle est essentiellement celui d’un partage d’informations entre l’école et les familles ; et les enfants sont invités tant à la consulter et à le partager depuis chez eux, qu’à l’alimenter depuis l’école ; développant ainsi les relations école-maison.
- Un blog a également été mis en place dans la classe de GS. Les enfants sont chargés un par un de taper seul un texte sous la supervision de Mme Chavany, et ce texte est ensuite illustré avec des photos.
- en MS, 18 dossiers pédagogiques sont en accès libre pour les enfants sur l’ordinateur de la classe et une clef USB sera proposée aux familles avec des enregistrements audio et des photos des travaux effectués dans la classe.
- en PS / MS : le même principe de clef USB a été retenue pour les familles.

- Une journée KAPLA a été retenue pour le mardi 30 juin. Les intervenants constitueront 5 groupes de 20 enfants et chaque groupe aura un projet de construction sur la journée.

- Les sorties ont été largement suspendues par le plan Vigipirate. Plan qui sera prolongé jusqu’à la fin de l’année scolaire. Il n’y a donc pas de nouvelles sorties prévues cette année.

- Les matinées à la piscine des GS ont cependant pu être maintenues, bien que les portes ouvertes aient du être annulées ; et les séances ont été un grand plaisir et un grand bénéfice pour les enfants.


4-DÉCLOISONNEMENT GS /CP

- Le décloisonnement GS / CP a également pu continuer, avec une 5ème visite des enfants à Paul Bert. L’utilité de ce décloisonnement est soulignée tant par les enseignants que par les parents. Les enfants mangeront au self la 1ère ou la 2ème semaine de juin.


5- RASED

- Pas de RASED sur St Mandé
- Intervention ponctuelle de la psychologue dans les maternelles.
- La psychologue est seule à travailler sur un réseau qui inclut toutes les écoles de St Mandé et plusieurs écoles de Vincennes.
- Les équipes éducatives des maternelles pallient à ce manque en étant particulièrement attentifs aux élèves pouvant présenter des difficultés d’apprentissage ou de comportements. Les familles sont toujours tenues informées ; et s’il est jugé nécessaire l’intervention de la psychologue à titre exceptionnelle peut être sollicitée.

- Le même problème se pose avec l’infirmière, qui est seule sur toutes les écoles de la ville. Celle ci vient à la Tourelle les mercredis.
- Elle a réalisé un dépistage systématique pour les élèves de GS (audition, poids, taille, vue…).
- Un dépistage a également été demandé par le Conseil Général dans les MS et devrait à terme être systématisé afin que tous les enfants aient été vus avant leurs 5 ans.

6- TEMPS DE RÉCRÉATION

- Les temps de récréation ont été calés sur les nouveaux rythmes scolaires.
- Le matin les enfants sortent 20 min dans la cour, 2 classes à la fois, sous la supervision des enseignants et des ATSEM (qui soulignent à cette occasion une nouvelle fois le manque d’ATSEM qui les obligent à effectuer des journées continues sans pause).
- L’après midi, pas de sortie. Les PS font la sieste et les MS et GS ont un temps de pause récréative mais pas de récréation institutionnalisée.
- Par manque de place et contraintes de sécurité (la cour présentant, comme dit précédemment plusieurs dangers), les jeux de balles et de ballons, les vélos, les structures sont réservées aux temps de motricité ou à l’accueil de loisirs ; et ne sont pas autorisés pendant les récréations.
- Les enseignants sur une demande des parents d’élèves, assurent que la violence est très réduite dans la cour ; et que les enfants, en dehors des brusqueries de leurs âges, ne sont jamais malveillants ou brutaux.


7- LES LIENS FAMILLE/ÉCOLE

- Le plan Vigipirate limite très fortement l’accès des parents à l’école ; ainsi que les sorties des enfants hors de l’enceinte de l’établissement ; et il est plus difficile dans ces conditions d’organiser des moments école/famille.

- En outre, les locaux appartenant à la Mairie, le Maire peut décider de suspendre les fêtes de fin d’année pour des raisons de sécurité. La question se pose mais n’a pas encore été tranchée ; un filtrage à l’entrée, une vigilance accrue étant de toutes façon nécessairement à mettre en place.
La possibilité d’un repas avec parents dans la cour de l’école et sur un créneau horaire strict et réduit a été émise. Les parents d’élèves soulignant le plaisir tant des parents que des enfants à ce type d’événement ; et proposant leur aide pour l’organisation de la sécurité et des festivités.

- Une visite « petit déjeuner » classe par classe peut être mise en place, l’accueil en petit comité dans ces conditions étant facilité.

- Pour le Carnaval qui a lieu le jeudi 16 avril, les classes ne sont pas autorisées à sortir défiler dans la ville. Les enfants seront donc déguisés avec les costumes faits en classes et défileront les uns devant les autres dans la cour de récréation, sans présence des parents.

- En outre, une remise des livrets de fin d’année sera organisée au sein de l’école, le samedi 13 ou le samedi 20 juin au matin. Les parents seront invités à venir récupérer le livret de leur enfant et à discuter seul à seul avec l’enseignant ; puis auront du temps s’ils le souhaitent pour rester un peu dans l’école. Echanges autour d'un « café » organisé par les associations de parents.


La date du prochain conseil d’école a été arrêtée pour le mardi 2 juin de 17h30 à  19H30


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire