Rentrée des classes

Le MAPE vous remercie de votre confiance
et souhaite à tous les élèves de Saint Mandé d'agréables vacances d'été ....

Date à retenir:

- samedi 8/09/2018 : Journée des association, sur le parvis de l'Hôtel de Ville



jeudi 11 juin 2015

Infos Mairie - Les principales orientations pour 2015

Les principales orientations pour 2015


Direction des Ressources humaines : La masse salariale.

En 2015, la suppression de la Caisse des écoles permettra à la Direction de la famille de ne plus avoir à assurer la gestion d’un budget annexe. Le transfert de la masse salariale de la Caisse des écoles se traduira par une augmentation du budget Ville d’environ 400 000€.

Direction de la Famille / Service enfance éducation

Un focus sur la fréquentation.

La fréquentation en accueil du matin est particulièrement basse suite à son raccourcissement dans le temps (fin à 8h30 au lieu de 8h45).
Elle explose sur les accueils périscolaires du soir et particulièrement entre 16h et 18h en maternel et entre 17h30 et 18h en élémentaire. Un rééquilibrage des effectifs encadrants a été effectué en début de trimestre

Fréquentation sur les accueils :


Année scolaire 2013/2014
Moyenne
1er trimestre 2014-2015
moyenne d'enfants en accueils périscolaires du matin
125 maternels à 8h45
160 élémentaires 8h45
 85 maternels à 8h30  
 100 élémentaires à 8h30
 moyenne d'enfants en accueils périscolaires du soir
205 maternels à 16h30
 50 élémentaires à 18h
 280 maternels à 16h
   120 élémentaires à 17h30
moyenne d'enfants en accueils de loisirs
 du mercredi
440
             430 (610 en cantine)

Les ouvertures de classes 2015.

Une ouverture de classe est prévue à la rentrée prochaine sur l’école élémentaire Emilie et Germaine Tillion. A ce titre, une enveloppe de 8000 € est prévue au budget.

Nouvelle Organisation de la Direction de la Famille.

Renforcer la coordination des équipes pluri-disciplinaires à l’échelle des groupes scolaires et déconcentrer de la gestion : recrutement de 2 coordinatrices de secteurs scolaires.

Les missions des Coordonnateurs de site école :
Mise en œuvre opérationnelle de la politique éducative et ressources humaines municipale à l’échelle du groupe scolaire pour tous les temps dont la ville a la responsabilité : accueil périscolaire, pause méridienne, accueil de loisirs sans hébergement (ALSH)


Optimiser l’organisation de la direction de la famille par une adaptation de l’organigramme en déconcentrant les missions

•Création d’un pôle «ressources» au service de l’ensemble de la direction.
-Gestion des différents budgets et mobilisation des subventions.
-Gestion de la commande publique.
•Création d’un pôle «actions éducatives» en appui aux sites scolaires et aux ALSH.
-Conseils techniques et pédagogiques.
-Accompagnement des projets d’école et des projets des accueils de loisirs.
-Gestion du plan de communication
-Pilotage des opérations de dématérialisation des procédures



L’utilisation du fonds d’amorçage.

L'utilisation des 80 000€ du fonds d'amorçage a été prévue ainsi : 

- 25 000 € pour la constitution de "malles pédagogiques" sur les structuresUn pourcentage de ce montant a été alloué par structure en fonction du pourcentage d'enfants accueillisLa constitution des malles avec les directeurs en fonction des projets  spécifiques à leurs sitesA ce jour, un peu plus de 21 000 € ont été dépensés principalement pour la mise en place des ateliers de la Pause Méridienne (détail en annexe)

 55 000€ pour la formation des agents de la Direction (ATSEM, directeurs et animateurs)
Dont des formations "flash" pour les ATSEM (septembre 2014) et pour les vacataires de la pause méridienne  (programme et devis en cours)


Coût de la réforme des rythmes scolaires.

Rappel estimation du coût / projet initial :
Le calcul du coût prévisionnel de la réforme avait été réalisé sur la base des données  suivantes :
-     1697 élèves concernés (élémentaires +maternelles) correspondant à l’effectif scolaire 2013-2014 
 -    100% des élèves scolarisés participeront aux TAP (2 fois par semaine soit 3 heures), pendant toute l’année scolaire (soit 36 semaines)
-    Estimation à 220 € par élève et par an le coût de la réforme
Estimation du coût net : 373 340    (220 € X 1697 élèves = 373 340 €)

Coût effectif.
Après analyse des coûts par la direction de la famille et la DRH, le coût de la réforme des rythmes scolaires est estimé à 150 000 / 160 000 €Ce montant prend en considération :
      la 1/2 heure supplémentaire des surveillants de cantine sur la pause méridienne
      les agents supplémentaires le midi pour assurer l'organisation des ateliers
      le nettoyage des écoles assuré auparavant par les ATSEM et maintenant par ESSI, les ATSEM assurant maintenant l'accueil des enfants  
      les repas supplémentaires du mercredi
Les 2 postes de coordinatrices ne sont pas pris en compte dans ce montant. Leur recrutement est justifié par l'amélioration de l'organisation de la Direction de la famille et non pas par la réforme.
Dans le domaine de la petite enfance.
      Achat et renouvellement de matériel : 37 000 euros (dont 7000 euros pour machines à laver, lave-vaisselle, jeux d’extérieurs et 16 000 euros pour aménagement de la salle d’accueil des bébés de moins de 3 mois selon recommandations d’un spécialiste en ergonomie).
      Entretien du bâtiment : 31 000 euros pour entretien avec notamment remise en peinture.
Dans le domaine de l’enfance.
      Achat et renouvellement de matériel et mobilier : Ecoles maternelles (25 300 euros), Ecoles élémentaires (21 900 euros avec une ouverture de classe).
      Entretien du bâtiment en maternelle : 35 500 euros
         dont 8500 euros pour ravalement et couverture de l'abri vélo de la cour en maternelle Charles Digeon
         dont 24 000 euros pour ravalement et remise en peinture à l’école Paul Bert.
      Entretien du bâtiment en élémentaire : 162 000 euros.
         Dont 72 000 euros à Charles Digeon.
         38 châssis bois plafond et plancher RdC + maçonnerie : 45 000
         remise en peinture grille sur rue : 16 000
         remise en peinture de la grille séparant les 2 cours : 6 000
         réfection de couvertine sur joint dilatation en terrasse : 5 000
         Dont 45 000 euros de reprise de l’enrobé et des sols souples de la cour de l’école Charles Digeon.

         Dont 36 000 euros à l’école Paul Bert pour rénovation des parquets, faux plafonds et éclairages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire