Rentrée des classes

Le MAPE vous remercie de votre confiance
et souhaite à tous les élèves de Saint Mandé d'agréables vacances d'été ....

Date à retenir:

- samedi 8/09/2018 : Journée des association, sur le parvis de l'Hôtel de Ville



mercredi 20 janvier 2016

Conseil d'école Materelle Paul Bert du 5 novembre 2015

Ecole maternelle Paul Bert 1, rue Paul Bert
94160 SAINT-MANDE Tél : 01 41 74 03 21
Fax : 01 48 08 14 78 ce.0940404d@ac-creteil.fr

Saint-Mandé, le 5 novembre 2015

Procès-verbal du Conseil d’Ecole du jeudi 5 novembre 2015

Le premier Conseil d’Ecole de l’année scolaire 2015-2016 s’est tenu le jeudi 5 novembre 2015 de 18h00 à 20h00 dans l’école.

Personnes présentes :
·      L’équipe enseignante : Mesdames Bédouin Elodie (PS 7), Jestin Océane (PS 8), Bathias Marie (MS 6), Chaouat Karine (MS 5), Corbel Agnès (PS 4), Corsini Céline (GS 1), Moisy Valérie (GS 3), Seignol Aude (GS 2 + PS 7), Trancart Anne-Louise (MS 9) et Messieurs Merllié Damien (MS 6) et Weber Luc (PS 8 et direction) ;
·      Sont excusés Cahu Céline (GS 2), Chastagnol Loïc (MS 5).
·      Les représentants des parents d’élèves : Mesdames Juhin, Monzel, titulaires pour la FCPE ; Mesdames Banchet, et Oks pour le MAPE.
·      Madame Gouel, Conseillère municipale, représentante de la mairie.
·       
Les prochains Conseils d’Ecole se tiendront les jeudis 17 mars et 9 juin 2016 de 18h00 à 20h00.

Le premier compte-rendu sera rédigé par l’école, et les deux suivants par le MAPE et la FCPE.

1.    La rentrée : effectifs et structure

La rentrée 2015 est marquée par une baisse des effectifs, particulièrement en petite section. L’école avait connu l’an dernier l’ouverture d’une neuvième classe, et nous attendions l’arrivée d’environ 90 petits,. Or seulement 70 se sont inscrits.
L’école avait 226 élèves à la rentrée, et en compte actuellement 228, pour une capacité théorique maximale de 270 (30 x 9) élèves. La moyenne est de 25.33 élèves par classe.
Nous accueillons 70 petits, 77 moyens, et 81 grands.

Nous avons pu conserver une structure à trois classes par niveau.
Nous avons trois grandes sections, deux à 28 élèves et une à 25, avec un effectif allégé, avec un élève ayant des besoins particuliers.
Nous avons trois moyennes sections à 25 ou 26 élèves.
Enfin, nous avons trois petites sections à 23 ou 24 élèves.


Ce sont des conditions très favorables pour enseigner et apprendre, particulièrement en petite section.
Nous profitons de la situation car avec de tels effectifs, il y a fort à craindre que l’école connaisse une fermeture de classe à la rentrée 2016.


2.    L’équipe enseignante

Du point de vue de l’équipe pédagogique, on peut signaler des changements, avec l’arrivée et le départ d’enseignants.
En grande section, nous conservons Mesdames Céline Corsini (GS1) et Valérie Moisy (GS3) qui travaillent à plein temps, avec Céline Cahu (GS2) qui travaille à 3⁄4 temps.
Aude Seignol, qui arrive dans l’école, complète ce temps partiel et enseigne en GS 2 le jeudi. Elle complète aussi le 75% d’Elodie Bédouin en PS 7 le vendredi. Agnès Corbel enseigne en PS 4, Océane Jestin, à mi-temps (L+M) travaille avec Luc Weber, en PS 8.
Anne-Louise Trancart arrive en moyenne section n°9, Damien Merllié travaille à mi-temps avec Marie Bathias en MS 6, et Karine Chaouat travaille avec à mi-temps en MS 5. Elle partageait sa classe avec Mr. Loïc Chastagnol, qui vient de démissionner à la rentrée des vacances de Toussaint. Il est trop tôt pour savoir par qui il sera remplacé.
Il y a donc 13 enseignants sur l’école, dont 5 à temps complet et 8 qui travaillent à temps partiel.
Il faut aussi signaler la présence renouvelée pour cette année d’une aide administrative pour l’école, Madame Claire Martin, à raison de 10 h par semaine, dans le cadre d’un CUI (Contrat Unique d’Insertion).

3. Les nouveaux programmes
Cette année est celle de la mise en place de nouveaux programmes. Le programme de l’école maternelle a changé.

Il comporte maintenant cinq grands domaines d’apprentissage :
1/ Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
2/ Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique
3/ Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques 4/ Construire les premiers outils pour structurer sa pensée
5/ Explorer le monde        

Cela remplace l’ancien programme, dans lequel les grands domaines d’activité étaient : 1/ S’approprier le langage
2/ Découvrir l’écrit
3/ Devenir élève
4/ Agir et s’exprimer avec le corps 5/ Découvrir le monde
6/ Percevoir, sentir, imaginer, créer
Ce programme est facilement consultable sur internet.

Ce changement de programme de l'école maternelle se centre sur quelques points saillants: l'école bienveillante, la place réaffirmée du jeu, la mobilisation du langage dans toutes ses dimensions, le graphisme, la construction du nombre, l’évaluation positive.
L’accent est mis sur la manipulation (compter des jetons, des marrons), le jeu (jeux de société), l’activité pratique des élèves, largement préférables à des fiches photocopiées.
Ce programme est lisible, plus détaillé que le précédent, accessible.
La maternelle redevient un cycle complet : le cycle 1.
Nous rappelons que les compétences attendues sont données dans les programmes pour la fin du cycle, c'est à dire la fin de la grande section.


4. Les Activités Pédagogiques Complémentaires

Les Activités Pédagogiques Complémentaires (APC) s’ajoutent aux 24h d’enseignement par semaine sur le temps scolaire, et se déroulent par petits groupes d’élèves. Elles sont organisées par les enseignants en dehors des heures de classe. Pour les grandes sections, c’est le jeudi soir de 16h00 à 17h00; pour les moyennes sections, le mardi et le jeudi entre 11h45 et 12h15.
Les petites sections ne sont pas incluses dans ce dispositif en début d’année.
Les APC peuvent s’adresser à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants. Elles permettent une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages, une aide au travail personnel, la mise en œuvre d’une activité prévue par le projet d’école. Elles nécessitent l’accord des parents, qui sont prévenus individuellement des jours où leur enfant sera pris en APC.
Pratiquement, les élèves en petit groupe pratiquent des jeux de société et des activités de langage. Ces activités sont proposées à tous les enfants au cours de l’année.

Les activités pédagogiques complémentaires du midi se déroulent en même temps que les autres enfants sont occupés dans les ateliers du midi mis en place par les animateurs, avant la cantine. Ils retrouvent ainsi leurs camarades pour déjeuner.
Il n’y a qu’un service de cantine, au cours duquel les élèves sont servis progressivement. Du fait d’effectifs moindres que l’an dernier, il n’est plus nécessaire de faire deux services, de débarrasser et de redresser des tables pendant le repas.
On commence toujours par les petits qui sont servis en premier. Les moyens et les grands déjeunent plus ou moins tôt, selon le jour, en fonction des ateliers et des APC.

5. Le règlement intérieur
Le règlement intérieur est renouvelé sans aucune modification. Le règlement intérieur 2015-2016 est adopté à l’unanimité.
Il a été distribué aux familles avec la charte de la laïcité, pour signature, tel que cela l’a été demandé par l’Education Nationale.

6. Hygiène et sécurité

Les travaux
D’importants travaux de peinture ont été entrepris cet été : les classes de grande section n° 1, 2, 3, ainsi que la classe de petite section n°8 ont été repeintes. L’équipe enseignante est satisfaite, et souhaite voir ces efforts d’embellissement se poursuivre pour les classes n° 4 et 5 à l’étage, qui sont les dernières à attendre d’être remises à neuf.
Un travail d’embellissement de la cour a été mené, avec la réfection des barrières de bois dans la cour, et la mise en peinture des petits bancs.
Il est également rappelé que l’équipe enseignante demande depuis des années l’installation d’un téléphone dans la salle des maîtres, car le seul téléphone existant se trouve dans le bureau de la direction, ce qui n’est guère pratique quand il s’agit de joindre une famille ou de réserver une sortie.
Par ailleurs, nous avons toujours le problème persistant de l’affichage du numéro. Quand la maternelle appelle, c’est le numéro de l’élémentaire qui apparait, et c’est elle qui est rappelée.
Le ménage
Le « gros ménage », c'est-à-dire les sols, est réalisé par une entreprise extérieure.
Dans l’ensemble, le travail est fait sérieusement. Les éventuels problèmes, aussitôt qu’ils sont signalés, sont traités rapidement.
Mme Gouel précise que la mairie est vigilante quant au respect du cahier des charges par l’entreprise.

En ce qui concerne le « petit ménage », à savoir l’entretien des autres matériels, la situation est plus difficile. La majorité des ATSEM termine à 16h15, et seules deux restent jusqu’à 17h pour nettoyer tables, chaises, pinceaux, pots de peinture, éventuellement plats et couverts des goûters d’anniversaire, dans leur classe, et les autres. La situation devient très difficile en cas d’absences.
Nous pensons qu’il serait souhaitable que du temps de ménage soit rendu aux ATSEM après la fin des classes. Elles commencent à 7h30 pour faire de l’animation auprès des enfants lors de l’accueil du matin. Si des animateurs reprenaient ce rôle, même en partie, cela permettrait de réorganiser les horaires.
Nous souhaiterions que l’organisation actuelle soit repensée, que l’on prenne en compte les réalités du terrain, et que toutes les ATSEM puissent s’occuper des classes après les cours.

La sécurité : le plan vigipirate.
Nous restons en plan vigipirate rouge. Cela signifie pour notre école que, comme depuis début janvier 2015, les parents ne peuvent plus monter à l’étage.
Cependant, le jour de la rentrée, nous avons laissé les parents accéder aux classes. Dès le lendemain, les moyens et les grands ont été accueillis dans la cour.
Une dérogation permettant aux familles de déposer leur enfant dans la classe a été accordée pour les petits à l’étage (PS 4 et PS 8) jusqu’aux vacances de la Toussaint. Les élèves de ces classes sont dorénavant accueillis dans la cour à 8h45. Cet accueil à l’extérieur se faisait auparavant à partir du mois de mai. L’an dernier, c’était en janvier ; cette année, c’est dès novembre.
Les sorties s’effectuent aussi au rez-de-chaussée pour toutes les classes.
Ce dispositif sera vraisemblablement maintenu durant toute l’année scolaire.
En ce qui concerne les sorties, nous n’utiliserons plus les transports en commun.
Nous ne ferons plus que des sorties en cars privés, payés par la mairie, puis par la coopérative.
Signalons en passant que la dotation de la mairie pour les transports scolaires (2520 €) a été réduite quasiment de moitié. Cela ne correspond plus qu’à une demi-journée de car par classe et par an.

7. Le PPMS

Le Plan Particulier de Mise en Sureté est un document obligatoire qui décrit l’organisation et les comportements à adopter en cas de danger conduisant à un confinement des élèves et du personnel dans l’école, en cas d’accident majeur. Les risques peuvent être naturels (tempête), technologiques (accident sur le périphérique, alerte chimique), ou sociétaux (attentat...). Pour notre école, l’objectif est de mettre les personnes à l’abri, en les regroupant dans les salles de classes du coté de la rue Mongenot. Les quatre classes ayant vue sur le périphérique (GS 1, 2, 3 + PS 8) sont accueillies chez leurs voisines (classes 4, 5, 7, 9) moins exposées.
Un exercice départemental a été réalisé mardi 3 novembre dans toutes les écoles, de 9h15 à 11h15, afin de tester les dispositions adoptées.
L’exercice, qui s’est effectué avec la présence d’un observateur extérieur, s’est bien passé. L’école a été dotée pour cette occasion par la mairie de deux malles PPMS qui contiennent tout un matériel de soins et de survie, ainsi que de bouteilles d’eau minérale.
Nous rappelons qu’en cas d’alerte réelle, les parents ne doivent pas se déplacer à l’école, car nous ne leur remettrons pas les enfants sans un feu vert des autorités, ni appeler l’école, pour ne pas saturer la ligne téléphonique.
La mairie met en place de son côté un nouveau site internet, avec une zone des parents pour des informations urgentes.

8. La coopérative

Le compte rendu financier de la coopérative pour l’année scolaire 2014-2015 a été signé le 9 octobre 2015, après vérification des comptes par des parents élus et des enseignants. La coopérative dispose de 26 314 € sur son compte.
La coopérative de l’école a dépensé en tout 18096 € l’année dernière. La majeure partie des dépenses (15000 €) a été consacrée à la charge des activités éducatives : achats de matériel dans les classes, sorties, cars, spectacles...
Les produits sont constitués de 8504 € d’apports des parents pour la coopérative, au titre de la participation volontaire des familles.
La vente des photos a rapporté la somme de 4336 €. Après règlement de 2800 € au laboratoire, cela laisse à l’école un bénéfice de 1566€.
5

La mairie a versé pour les classes de découvertes une subvention de 13750 €, correspondant à 55 € par élève. Or l’an dernier, notre projet de classe de découverte a été refusé par l’Inspection, qui ne voulait pas que des classes de maternelles effectuent des sorties scolaires avec nuitées.
Nous avons donc multiplié les sorties sur la région parisienne.
Cependant, il reste sur le compte une somme rondelette. Nous espérons pouvoir partir cette année, avec les trois classes de grands, et utiliser une part de ce budget à cet effet.

9. Les projets pour l’année

Les classes de découverte
Le projet de classe découverte concerne cette année non pas une ou deux mais trois classes de grands. Il s’agirait de partir 5 jours et 4 nuits, en Sologne (200 km de Paris), en car. Les objectifs sont de favoriser le développement de l’autonomie et de découvrir la vie à la campagne.
Nous déposerons le projet, sans savoir s’il sera accepté.

Les sorties
Pour les autres niveaux, ce sera des sorties locales.
Les petits iront au printemps voir des animaux au Parc des félins ou zoo de Vincennes au printemps.
Les moyens font traditionnellement une sortie dans une ferme pédagogique.
Comme nous ne pouvons pas prendre les transports en commun, nous exploiterons pour nos sorties les ressources locales : aquarium de la Porte Dorée, Château de Vincennes, bois de Vincennes ...
Nous ferons aussi venir des spectacles à l’école : théâtre, marionnettes, danse...
La chorale
Elle est dirigée par Mme Céline Corsini. Elle a lieu dans le préfabriqué de la cour, le mercredi de 9h15 à 9h45, une fois tous les 15 jours (4 ou 5 classes chantent chaque semaine). Les chansons sont reprises lors de nos fêtes de Noël, de printemps...
Une captation vidéo est réalisée en juin, quand la chorale se produit devant les classes de CP et CE1 qui viennent nous voir chanter.
Les parents expriment leur désir d’avoir la vidéo de cette chorale. Il est envisagé de mettre le fichier sur un ordinateur, pour que les enseignants puissent le copier sur une clé USB. C’est une piste qu’il nous faut tester.

Pour finir, nous fixons la date de l’exposition de fin d’année au 25 juin 2016.

La secrétaire, Céline Corsini                                  Le directeur, Luc Weber


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire