Rentrée des classes

Le MAPE vous remercie de votre confiance

Dates à retenir:

- Conseils d'école: du 4 au 15 juin 2018

- Réunion MAPE: Mardi 19 juin 20h15 chez Karine (me contacter pour plus de détails à elodie.chabot@free.fr ou 0620613949)

lundi 24 août 2015

3eme Conseil d'école Maternelle Paul Bert du 11 juin 2015

Ecole maternelle Paul Bert 1, rue Paul Bert
94160 SAINT-MANDE Tél : 01 41 74 03 21
Fax : 01 48 08 14 78 mail: ce.0940404d@ac-creteil.fr

Procès-Verbal du Conseil d’Ecole du jeudi 11 juin 2015

Le troisième Conseil d’Ecole de l’année scolaire 2014-2015 s’est tenu le jeudi 11 juin 2015 de 18h00 à 20h00 dans l’école.
Personnes présentes :
  • L’équipe enseignante : Mesdames Billant-Dupont Pascale (MS 5), Corsini Céline (GS 1), Lecoq Grâce (PS 4), Monsieur Merllié Damien (MS 6), Madame Moisy Valérie (GS 3), et Monsieur Weber Luc (PS 8 et direction) ; sont excusées : Mesdames Abidi Hannati (PS 4), Bédouin Elodie (PS 7), Bellier Ariane (PS 8), Boisramé Céline (MS 6 et PS 4), Chaouat Karine (MS 5), Essamina Nadia (MS 9), Hammadi Zohra (GS 2),
  • Les représentants des parents d’élèves : Mesdames Francq, Mayer, pour la FCPE ; Mesdames Comte, Depincé, et Oks pour le MAPE.
Madame Carrese, adjointe au maire, représentante de la mairie.

1) La rentrée 2015-2016

  • Les effectifs prévisionnels

Cette année, l’école a accueilli 247 élèves pour 9 classes (3 par niveau), soit une moyenne de 27,4 élèves par classe.
Les effectifs annoncés devraient être en baisse à la rentrée prochaine.
D’abord, un certain nombre d’enfants déménagent à la fin de l’année.
Ensuite, 89 Grands quittent l’école maternelle pour entrer au CP. Mais seulement 69 Petits entrent en septembre. Cela représente une différence sensible.
On attend 83 grands, 81 moyens, et 69 petits.
Ainsi, 233 élèves feraient leur rentrée en septembre, soit une moyenne de 25,8 élèves par classe.
Ce sont des chiffres inhabituellement bas pour notre école.
Cependant, une fermeture de classe n’est pas trop à craindre.
Il faut d’une part compter avec l’inscription de futurs élèves durant les vacances d’été.
D’autre part, les écoles maternelles de La Tourelle et Digeon ayant un gros effectif, il est raisonnable de garder des places libres pour d’éventuelles arrivées d’élèves en cours d’année.
Nous aurons une idée plus précise des effectifs fin août.
  • La structure
La structure, s’il n’y a pas de fermeture, sera la même que cette année, avec trois classes par niveau : 3 GS à 26, 3 MS à 26, 3 PS à 23.
S’il y avait une fermeture, cela entrainerait plusieurs doubles niveaux.
Nous espérons pouvoir faire une rentrée décalée pour les petits, à savoir les faire rentrer le mercredi 2 septembre, au lieu du 1er, date officielle de la rentrée des classes, qui concernera les grands et les moyens. Cela sera possible sauf si l’effectif trop réduit amène l’Inspectrice de l’Education Nationale à venir compter le nombre d’élèves effectivement présents à l’école le jour même de la rentrée.
  • La composition de l'équipe enseignante
L’équipe enseignante connaît de nombreux départs.
Mme Billant-Dupont Pascale (MS 5) prend sa retraite à la fin de l’année.
Mesdames Abidi Hannati (PS 4), Bellier Ariane (PS 8), Boisramé Céline (MS 6 et PS 4), Essamina Nadia (MS 9), Hammadi Zohra (GS 2), Lecoq Grâce (PS 4) quittent l’école.


Restent :
            -  A plein temps : Madame Corsini Céline (GS 1), Madame Moisy Valérie (GS 3), et Monsieur Weber Luc (PS 8 et direction) ;
            -  A 1/2 temps : Madame Chaouat Karine (MS 5), Monsieur Merllié Damien (MS 6),
            -  A 3/4 temps : Mesdames Bédouin Elodie (PS 7), Cahu Céline (GS 2) Doivent être nommés sur l’école :
            -  Deux enseignant(e)s à titre définitif : l’une d’elle nous a déjà contactés, Mme Corbel Agnès.
            -  Trois enseignants à 1/2 temps
            -  Un ou deux enseignants à 1⁄4 temps Il y aura donc 13 ou 14 enseignants l’année prochaine, pour 9 classes.
2) Bilan des activités
  •  La classe de découverte
Nous allons commencer par une activité qui n’a pas eu lieu : la classe de découverte ne s’est pas tenue.
La classe de grande section n°3 de Madame Valérie Moisy avait le projet de partir en classe transplantée, et passer cinq jours à la ferme. Les objectifs étaient de favoriser le développement de l’autonomie et de découvrir la vie à la campagne. Cette classe « ferme» était prévue du 12 au 16 mai 2014, avec voyage en car, à Tannerre-en-Puisaye, dans l’Yonne (89350).
Le dossier déposé auprès de la hiérarchie de l’Education Nationale a reçu un avis négatif.
Si le motif officiel n’a pas été précisé, les raisons générales invoquées reposent sur la mise en doute de l’intérêt pédagogique des classes transplantées en maternelle, et des interrogations quant aux besoins de sécurité affective des enfants de moins de six ans.
Or, pour pratiquer depuis fort longtemps les classes de découverte en Grande Section, nous avons tous pu constater les retours unanimement positifs de ces voyages, tant de la part des enseignants, que des enfants et des parents.
Suite à la mobilisation des parents élus, l’Inspectrice d’Académie à répondu par courrier fin avril que ces projets pourraient finalement se réaliser cette année. Cependant, il était bien trop tard pour pouvoir nous organiser.
L’année prochaine, si les enseignantes de Grande Section remontent un projet, nous essayerons à nouveau de partir en classe de découverte.
La mairie à versé à la coopérative de l’école une subvention de 13750€.
Chaque année, nous consacrions cette somme exclusivement au financement des classes de découverte.
Cette année, cela n’a pas été possible. Cela nous a donc encouragé à financer de nombreuses autres sorties dans la région.
  •  Les sorties des classes

Les sorties sont les suivantes :
Parc des félins, 18 mai pour 3 PS + MS6
Château de Vincennes ,21 mai, MS 9 + GS 2
Cité de Provins, 28 mai, MS 9 + GS 2
Zoo de Vincennes, 12 mai GS 1 + 2 juin MS 5
Ferme pédagogique St Hilliers, MS 6 + MS 9 + GS 3 Pique-nique au bois de Vincennes, 25 juin, GS 1, 2, 3 Château de Breteuil, 29 juin, GS1 + GS3
  • Les spectacles

Nous avons invités trois compagnies à venir présenter des spectacles pour toutes les classes ; en deux ou trois séances, dans le préau de l’école. Le coût de ces spectacles a été intégralement pris en charge par la coopérative de l’école.
            -  Théâtre : Antoine et les étoiles, Compagnie des Trois Chardons, vendredi 17 avril
            -  Marionnettes, les trois Oies, compagnie Blin, lundi 11 mai
            -  Danse, Pince-moi je rêve, Compagnie Ouragane, lundi 1er juin Les GS ont été voir la pièce de théâtre « Peau d’Ane » jouée par les CE2 à la salle des fêtes de la Mairie, le 12 mai.
Les CP et les CE2 sont venus voir notre chorale d’école les 8 et 9 juin.
3) Bilan de l’année
  •  La réforme des rythmes scolaires
La réforme des rythmes scolaire s’est appliquée, avec le mercredi matin travaillé.
L’ensemble de la communauté scolaire reste dubitative sur son bien fondé.
La première chose qu’on peut dire, c’est que les enfants n’ont pas moins bien appris.
On ne peut pas affirmer pour autant qu’ils aient mieux appris.
Ils sont fatigués plus tôt dans la semaine, dès le jeudi, et plus tôt dans la période entre les petites vacances. Au bout de deux semaines à 5 jours, ils sont déjà fatigués.
Le constat est le même à la maison, avec des enfants épuisés.
Du fait qu’elles ne peuvent plus être pratiquées le mercredi matin, les activités extrascolaires sont concentrées en soirée et le mercredi après-midi. Cela accroît la fatigue générale.
  • Les nouveaux horaires
Le fait de commencer un quart d’heure plus tôt, à 8h45, a été globalement bien accepté. Les parents sont plutôt respectueux des horaires.
L’allongement de la pause méridiennes de 11h45 à 13h45 a été profitable en raison du passage à neuf classes, car cela nous a permis de fonctionner avec deux services de cantine, avec des ateliers avant ou après les repas selon les cas.
Cela a permis aussi aux enseignants de faire l’APC sur le temps du midi ; les GS l’ont fait le lundi soir. L’après-midi est écourté, avec très peu de temps pour faire des ateliers, enchainer deux activités, par exemple motricité et peinture. Il est très vite 16h00. L’accueil dans le préau, dans le cadre du plan VIGIPIRATE, fait que l’on arrête concrètement les activités à 15h50. Nous avons essayé différentes formules, avec récréation, sans récréation ; cela reste toujours aussi difficile pour nous en maternelle.
  • L’organisation du personnel municipal
Cette année, l’école avait 7 ATSEMs (Assistante Territoriale spécialisée des écoles maternelles), plus une remplaçante, la « volante ».
L’année prochaine, la structure sera la même, avec une ATSEM par Petite section, et une demi-ATSEM par Moyenne et Grande Section. On ne connaît pas encore les ATSEM qui changeraient d ‘école.
En ce qui concerne les centres de loisirs, il y aura peut-être des changements dans les équipes d’animateurs. Les directions seront maintenues, après cette première année de mise en place de la réforme des rythmes.

4) Hygiène et sécurité
  • L’évolution des prestations de ménage
Cette année a été marquée par l’externalisation d’une partie des tâches de nettoyage. C’est une entreprise qui s’occupe des sols des classes.
Cette entreprise est sensée faire à chaque vacances le « grand ménage ». Cela n’a pas été le cas pendant les vacances de printemps. Suite à cela, le périmètre de l’entreprise a été élargi aux couloirs, et escaliers, dont s’occupaient jusque-là deux hommes de service, qui ont vu leurs missions redéfinies. Il existe en mairie un cahier des charges pour le grand ménage. Pendant les vacances d’été, l’entreprise devrait s’occuper de décaper les sols. Charge aux enseignants de mettre dans des cartons le matériel pédagogique se trouvant dans les classes.
  • Les travaux de l’été

Cette année, quatre classes vont être repeintes : les classes de Grands n° 1, 2, 3, et la 8, à l’étage. La mairie continue ainsi son processus de remise à neuf des peintures. Il ne restera l’année prochaine que les classes n° 4 et 5 à faire, pour que toutes les classes de l’école soient refaites.
Il serait bon cette année que nous soient fournies des bâches, car l’été dernier, ni les services techniques, ni l’entreprise n’avaient bâché les matériels scolaires entreposés au milieu des classes, que nous avons retrouvés couverts de poussière.
Le préfabriqué va être repeint à l’extérieur.
Mme Lecoq, enseignante en Petite Section, souligne le besoin de travaux d’isolation acoustique et thermique, car ce bâtiment qui sert de dortoir aux petits de la classe 4 est extrêmement bruyant à l’heure de la sieste, quand les grands et les moyens utilisent la cour pour leurs activités de motricité. Il est aussi très chaud dès que la température atteint des valeurs estivales.
Peut-être faudrait-il l’abattre, et reconstruire à la place un bâtiment en dur. Cela n’est manifestement pas à l’ordre du jour : il va être repeint.
  • La téléphonie

Pour des raisons de sécurité, il nous semble indispensable d’équiper le dortoir du préfabriqué d’un téléphone, car les personnes qui surveillent leur dortoir sont obligées d’utiliser leur téléphone personnel en cas d’urgence. La mairie vient de répondre à cette requête en attribuant un téléphone portable à l’école. Cette réponse n’est que partiellement satisfaisante. Nous aurions préféré un téléphone filaire, qui reste en place et demande moins de vigilance car il risque moins de disparaître.
Notre demande d’un téléphone fixe dans la salle des maîtres, pour que les enseignants puissent contacter les familles sans passer par l’unique téléphone du bureau du directeur n’a toujours pas connu de suite. Nous maintenons cette demande.
Enfin, lorsque nous appelons depuis cet unique téléphone, le numéro qui s’affiche chez l’interlocuteur est celui de l’école élémentaire. Cela fait deux ans que ça dure. Il serait peut être possible de remédier enfin à ce défaut technique. Certes, ce n’est pas la maternelle qui est le plus dérangée, mais bien l’école élémentaire qui est systématiquement rappelée.
Les parents d’élèves déplorent à nouveau l’absence d’un agent de police municipale au carrefour des avenues Victor Hugo, du Général de Gaulle et de la rue Mongenot. Il semble nécessaire qu’un agent assure la circulation et sécurise le passage des piétons comme auparavant, surtout qu’un accident mortel s’y est déroulé il y a peu.
5) L’exposition de fin d’année
L’exposition de fin d’année aura lieu samedi 20 juin de 10h00 à 12h.
Un buffet sera tenu par les parents d’élèves dans la cour.
Les parents sont invités à participer, en apportant gâteaux, cakes, quiches, salades, fruits, boissons, assiettes, gobelets jetables ...
A 20h00, l’ordre du jour étant épuisé, le Conseil a été levé.
Les secrétaires, Pamina Mayer & Céline Corsini
Le directeur, Luc Weber


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire