Rentrée des classes

Le MAPE vous remercie de votre confiance

Dates à retenir:

- Conseils d'école: du 4 au 15 juin 2018

- Réunion MAPE: Mardi 19 juin 20h15 chez Karine (me contacter pour plus de détails à elodie.chabot@free.fr ou 0620613949)

mardi 13 novembre 2012

1er conseil d'école 2012-2013 Paul Bert maternelle

Ecole maternelle Paul Bert
1, rue Paul Bert
Tél : 01 41 74 03 21
94160 SAINT-MANDE
Procès Verbal du Conseil d’Ecole du mardi 13 novembre 2012


Le premier Conseil d’Ecole de l’année scolaire 2012-2013 s’est tenu le mardi 13 novembre 2012

de 18h00 à 20h00 dans l’école.
Personnes présentes :

· L’équipe enseignante : Mesdames Bédouin (PS 7), Billant-Dupont (MS 5), Chaouat (PS 4),


Cahu (GS 2), Corsini (GS 1), Massonnat (PS 4 et 8), Pinat (GS 3) et Messieurs Merllié (MS 6)

et Weber (PS 8 et direction) ;
· Les représentants des parents d’élèves : Mesdames Dubourdieu, Blanchard, titulaires pour la


FCPE ; et Mesdames Privas, Thomasson pour le MAPE. Madame Monzel était excusée.
· Madame Marghieri, Adjointe au Maire chargée de l’enseignement, Madame Le Gall


conseillère municipale, représentantes de la mairie.
· Monsieur Aït Ali, directeur du centre de loisirs.

1. Questions à la Mairie

- Le CLSH (Centre de Loisirs Sans Hébergement).


L’équipe : Suite aux questions des parents, Mr. Aït Ali (Bibou) fait le point sur l’équipe

d’animation. Elle est constituée de huit personnes à plein temps, plus des vacataires pendant les

vacances et les mercredis.

Communication : Il existe plusieurs moyens de communication avec le centre de loisirs.

Il convient de privilégier le téléphone portable du centre (06 11 46 96 55) pour informer des

absences, d’un retard, ou autre... La communication orale, entre école et centre de loisirs, est

bonne et permet la circulation des informations.

Fermetures : Des parents s’interrogent sur la fermeture des centres les 24 et 31 décembre 2012.

La mairie a effectué un sondage auprès des parents. Pour la FCPE, ce sondage n’était pas clair,

et les parents n’en ont pas compris les enjeux. Suite au peu de réponses positives à l’issue de ce

sondage par mail, la mairie a décidé de fermer ses centres le 24 et le 31 décembre 2012, en

raison du peu d’enfants attendus, et dans un souci d’économies.

A la question de FCPE qui s’interrogeait sur la possibilité de regrouper les enfants de l’ensemble

des écoles en un seul centre, la Mairie a répondu que des impératifs techniques ne le

permettaient pas.
- Les subventions


Les subventions allouées à l’école par élève restent inchangées par rapport à l’année précédente :

3,50 € par enfant, plus 55 € versé pour les sorties avec nuitées (classes de découverte).

La mairie verse aussi une aide pour les classes de découverte d’un montant de 80 € par famille

qui en fait la demande et qui remplit les critères d’attribution. Pour l’année écoulée, le montant
2

total des subventions municipales versées s’élève à 13430 €.
- La cantine


Il faut téléphoner à la mairie pour informer qu’un enfant est absent, afin de ne pas être facturé

pour le repas qu’il ne prendra pas.

Madame Marghieri annonce qu’un appel d’offre a été lancé pour changer éventuellement de

prestataire de cantine. Les parents seront informés de la procédure d’appel d’offre.

La mairie réfléchit à la mise en place d’un quotient familial pour la cantine. Ce projet est en

chantier et amènera à recalculer le prix des repas.
- Effectifs de l’école


La mairie prévoit l’arrivée de nouveaux élèves, en raison de la livraison de nouveaux logements

Avenue Quihou, à l’IGN, à Bégin… Les effectifs des classes pourraient augmenter avec l’arrivée

de nouvelles familles. La question se pose de l’ouverture de nouvelles classes à la rentrée 2013,

dans les écoles disposant de salles disponibles, ce qui n’est pas le cas de l’école maternelle Paul

Bert.
- Rue Paul Bert


La FCPE avait obtenu de la mairie l’an dernier l’autorisation de vendre des goûters devant

l’école. Elle le fait deux vendredi par mois, un vendredi sur deux. La FCPE remercie vivement

la Mairie de lui permettre d’organiser ce moment de convivialité avec les parents.
- Sécurité :

La borne devant l’école maternelle pour éviter le passage des voitures est hors service. Il faut la

faire réparer car des véhicules empruntent la rue Paul Bert à vive allure, et ce alors que les

enfants se croient -à tort- en sécurité.
2. La rentrée : effectifs, structure


A la rentrée, 232 élèves étaient inscrits dans l’école pour huit classes, soit une moyenne de 29

élèves par classe Actuellement, il y a 226 élèves dans l’école : 85 grands, 59 moyens, 82 petits.

La structure a été définie à partir des effectifs. Les trois classes de Moyens de l’an dernier sont

devenues trois classes de Grands. Les deux classes et demie de Petits de l’an passé sont

devenues deux classes et de Moyens. Il restait de la place pour trois classes entières de Petits. Il

n’y a pas de double niveau cette année.

L’école comprend donc trois classes de grands (n° 1, 2, 3) à 29/28/27élèves par classe, 2 classes

de moyens (n° 5, 6) à 30/29 élèves par classe, trois classes de Petits (n° 4, 7, 8) à 27/28/27.

L’équipe enseignante a été, comme tous les ans, remaniée en partie.

- Restent à titre définitif : Mme. Pascale Billant-Dupont (MS 5), Mme. Céline Cahu (GS 2),

Mme. Céline Corsini (GS 1), M. Damien Merllié (MS 6) M. Luc Weber (PS 8 et direction)

- Trois enseignantes ont quitté l’école : Cécile Aynos, Isabelle Battaglia, Stéphanie Nedellec.

- Arrivent parmi nous Madame Bédouin qui partage avec Mme Martinet (le mardi) la classe de

PS 7, Madame Chaouat à mi-temps sur la classe de PS 4, et Mme Pinat (GS 3).

- Reste à titre provisoire Delphine Massonnat (PS 4 + PS 8) complément de service de Karine

Chaouat en PS 4 (Jeudi et vendredi) et ¼ de décharge de direction (le lundi) PS 8.
3

3. Le règlement intérieur


Le règlement intérieur 2012/2013 qui a été soumis au vote est semblable à celui de l’année

dernière.

Après un temps de lecture individuelle, de discussions et d’échanges, quelques éléments

obsolètes ont été supprimés.

Le Conseil a procédé au vote et le règlement intérieur a été adopté à l’unanimité.
4. La coopérative : bilan 2010/2011


La cotisation est un geste coopératif librement consenti.

L’argent est versé par les familles au profit exclusif des enfants.

L’adhésion à l’OCCE du Val-de-Marne nous permet d’utiliser de l’argent donné par les familles.

Tout l’argent collecté est versé sur le compte central de l’école. Le mandataire (le directeur) fait

à l’enseignant qui le demande une régie d’avance (de 150 €), avec lesquels l’enseignant achète

des produits (livres, jeux, tirages photos…) ou des services (spectacles, sorties…) pour les

élèves. Quand cet argent est dépensé, sur présentation des factures répertoriées dans le cahier de

comptes de la classe, l’enseignant peut obtenir une nouvelle régie d’avance.
Bilan 2011/2012 :

La coopérative disposait de 12837.64 € sur son compte au 1er septembre 2011. Au 1er septembre


2012, à la clôture des comptes, la coopérative dispose de la somme de 20042 €.

Il est entré 41925,73 € sur le compte, qui se ventilent ainsi :

- 21142,72 € de participations volontaires des familles (les versements à la coopérative et

les 55 x 200€ des familles pour la classe de découverte).

- 13564 € de subventions municipales, principalement pour la classe de découverte

- 800 € de subventions des associations de parents d’élèves pour les projets de l’école ;

400 € pour la FCPE, 400€ pour le MAPE

- 6244,30 € de vente de produits (torchons 2411 € et photos 3983 €)

- et 174,71 € de produits exceptionnels.

Les charges de la coopérative se montent à 34721,37 €.

- 30153,88 € ont été dépensés au titre des charges éducatives (pour les classes et les

enfants), dont 20298 € pour la classe de découverte

- 3556 € ont permis d’acheter des produits pour cession (torchons 1212 € et photos 2350

€)

- 351 € de cotisation à l’OCCE

- 660,49 € d’autres charges courantes (96,62 €, assurance 58,50 €, charges

exceptionnelles 505,37 €)

La coopérative reste en équilibre, avec un résultat positif de 7204,36 €, somme qui va nous

permettre d’honorer l’acompte de la prochaine classe de découverte.
5. L’aide personnalisée


Comme les années précédentes, certains enfants de grande section et de moyenne section sont

pris en charge par les enseignants durant la pause méridienne (12h00/12h30), ou après la classe

(16h30/17h00). Ceux-ci leur proposent une aide personnalisée pendant une demi-heure, en petit

groupe. Le but visé est que l'élève éprouve moins de difficultés face aux apprentissages, qu’il
4

soit d'avantage capable de s'engager dans la tâche, d'être acteur de ses apprentissages et qu’il

gagne en confiance en lui-même.

Les parents concernés sont informés par les enseignants.
6. Classes de découverte


Il y a un projet de classe de découverte pour les classes de Mesdames Corsini (GS 1) et Cahu

(GS 2). Cette année, il s’agirait d’un projet « ferme poney » à Romagne près de Poitiers. La

période reste à déterminer.

Malgré le souhait de Mme Pinat (GS 3) de s’associer au projet, l’Inspectrice de l’Education

Nationale a décidé que seules deux classes (1 et 2) partiraient. L’école réfléchit à un projet

d’activités in situ pour la GS 3.

Les modalités de financement des classes de découverte par la mairie sont les mêmes que celles

qui ont été expérimentées l’an dernier. La mairie attribue à l’école une enveloppe, correspondant

à 55 € par élève, soit, pour la maternelle, 55 x 226 = 13430 €.

Cette somme n’est pas suffisante pour ce projet de séjour avec nuitées, de sorte qu’il est

nécessaire de solliciter une participation des familles Les enseignantes demandent une

participation « raisonnable » de 200 €, équivalente à celle de l’an dernier.

Un complément de ressources pourra être apporté par la coopérative, ou une opération

commerciale du type « petits torchons », par exemple, qui reste à définir.
7. Les projets pour l’année



Sorties

De nombreuses sorties sont prévues.

Les Petits iront au printemps à Nesles (77), au parc des félins.

Les Moyens passeront une journée à la ferme pédagogique de Saint-Hilliers (77).

La Grande section de Céline Corsini se rendra au salon du livre jeunesse de Montreuil.

D’autres projets de sorties verront sans doute le jour au cours de l’année.
Chorale

Cette année encore, il y a une chorale dans l’école. Elle constitue une partie importante du projet

d’école, une manière de vivre ensemble, un pilier de notre culture d’école.

Cette année, les huit classes sont réparties en deux groupes de chorale.

Mme Corsini (GS 1) mène la chorale chaque jeudi matin. Les enfants de l’école chantent une

fois tous les quinze jours. Les deux groupes se retrouvent pour chanter ensemble dans le préau à

certaines occasions festives.
8. Hygiène et sécurité : Travaux


Les travaux notables de la période concernent la chaufferie, où une nouvelle chaudière a été

installée cet été et une nouvelle cheminée en octobre.

L’équipe enseignante renouvelle sa demande pour que la salle des maîtres soit repeinte.

Le lundi 12 novembre, la commission de sécurité a visité le groupe scolaire Paul Bert. A l’issue

de cette visite approfondie, après un exercice d’évacuation en bon ordre, cette commission a
5

émis un avis favorable à la poursuite de l’activité de l’établissement.

A 20h00, l’ordre du jour étant épuisé, le Conseil a été levé.

La secrétaire, Céline Corsini Le directeur, Luc Weber

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire